LA PANIQUE CONTINUE

jeudi 18 septembre
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 11 ans - Le 18/09/2008 à 07h09

Tant que la FED et d'autres banques centrales ne baissent pas leurs taux, et tant qu'on ne restreignent pas les ventes à découvert, les marchés paniquent. Je continue à penser que nous vivons les dernières heures de ce cyclone.

La panique continue sur les marchés boursiers avec un effondrement ce matin sur les marchés asiatiques
La purge s'est accélérée. Il est trop tôt pour analyser les événements des derniers jours mais on peut déjà dire que la décision du Trésor Américain de laisser Lehman tomber en faillite a été une énorme erreur. Cela aurait du briser cette chute infernale de dominos. Cela n'a fait que l'accélérer. Tout aurait du se calmer avec la reprise de Fannie Mae et Freddie Mac mais la faillite de Lehman a déclenché une onde de choc qui ne veut plus s'arrêter. Et le sauvetage d'AIG n'a pas arrêté l'hémorragie. Le nouveau jeu de la spéculation est de s'acharner sur les nouvelles victimes. Même des banques solides comme Morgan Stanley ou Goldman Sachs sont acculées à chercher des solutions pour échapper à la curée.

Est ce qu'il y a des solutions pour stopper la panique?
Oui. Il y a deux solutions immédiates. La première consiste tout simplement à interdire la vente à découvert des actions. Cette technique permet de vendre des actions pour spéculer sans les posséder. C'est ce mode de spéculation qui a couté la survie à Lehman et à AIG.

Qui peut le décider?
Les autorités de marché et la SEC sous la pression de l'administration. La deuxième et celle ci est inévitable c'est une baisse massive et coordonnée des taux d'intérêt. La FED a cru pouvoir éviter de baisser les taux mardi en sauvant AIG. AUjourd'hui, elle n'a plus le choix. Le sort des marchés va se décider aujourd'hui ou demain. Ca passe ou ça casse. Je suis persuadé que cela va passer et que nous allons sortir de cette déroute.
A lire également
Idée reçue numéro 4 : l'assurance-vie, ce n'est qu'un produit de long terme

On complète notre série sur les idées reçues sur l'assurance-vie, sur un nouveau préjugé quasi-incontournable sur le produit d'épargne préféré des Français : l'assurance-vie, ce n'est qu'un produit de long terme. Ce qui est (une nouvelle fois) faux ! Elle peut être utilisée comme un produit d’épargne extrêmement souple, mais aussi comme un outil de gestion et de transmission du patrimoine dans des conditions particulièrement clémentes.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com