Lundi 18 septembre

Linedata, par Antoine Curchod, gérant chez La Française AM

Linedata est l’un des leaders de son segment dans le domaine de l’édition de logiciels ainsi que dans la fourniture de services et de données. Ses offres s’adressent au monde de la gestion d’actifs, de l’administration de fonds, de l’assurance regroupées sous la bannière Asset Management et des crédits et financements regroupées sous le segment Lending & Leasing.


Quelques rappels

Créée en janvier 1998, Linedata dispose de 20 bureaux et emploie 1 100 collaborateurs. En 2022, la société réalise l’essentiel de son chiffre d’affaires en Europe (48,7%) et en Amérique du Nord (45,9%). Pendant cette même année, Linedata a réalisé un chiffre d’affaires de 172,7 millions d’euros dont 77% issu des activités récurrentes du groupe et une marge opérationnelle confortable de 19,8%. La société a un gearing qui devrait se situer autour de 60% en 2023. Sur les cinq dernières années, la société a publié un FCF yield élevé, entre 10,1% et 17,9% ce qui a d’ailleurs permis de verser un rendement en dividende entre 3,5% et 5%.


Un exercice 2023 qui devrait afficher croissance organique et rentabilité

Sur le premier semestre 2023, Linedata affiche par rapport au premier semestre 2022 une croissance organique solide de 4% et un retrait de son résultat opérationnel de deux points pour atteindre 15,7%. Au T2 23, les prises de commandes sont en léger recul (-3%) à la suite du report d’un gros contrat dans la partie Lending & Leasing et de l’attentisme des clients - situation constatée depuis l’année dernière. Néanmoins, la société confirme viser un exercice en croissance organique et une amélioration de sa rentabilité au deuxième semestre, et ce malgré l’inflation.


Candidat potentiel à un retrait ?

La société qui se traite à un niveau de P/E 12 mois de 10,2x pourrait être candidate à un retrait de cote. En effet, la société a procédé à une OPRA en fin d’année dernière. Post opération, le concert formé par le PDG et la société Amanaat possède 74,95% du capital de la société et 83,17% des droits de votes. Par ailleurs, les managers et salariés possèdent 5,7% du capital. Le capital détenu par le public représente désormais un peu moins de 20% du capital.

En conclusion, dans l’environnement actuel, Linedata a un profil plutôt défensif du fait de ses revenus récurrents, une valorisation raisonnable et pourrait être candidate à un retrait de cote.


Ce commentaire est fourni à des fins d'information et d'éducation uniquement.

Ces informations ne sauraient constituer un conseil en investissement, une proposition d’investissement ou une incitation quelconque à opérer sur les marchés financiers. Les appréciations formulées reflètent l’opinion de leurs auteurs à la date de publication et ne constituent pas un engagement contractuel du Groupe La Française. Les performances passées ne sont pas indicatives des performances futures. Ces opinions peuvent différer de celles d'autres professionnels de l'investissement. La Française Asset Management a été agréée par l'AMF sous le n° GP97076 le 1er juillet 1997. GP97076 le 1er juillet 1997.

Inscrivez-vous ou inscrivez un ami à la newsletter d'Euroland Corporate

A découvrir également

  • visuel-morning
    Découvrez le rapport mensuel des gestions pilotées de Meilleurtaux Placement
    10/07/2024
  • visuel-morning
    La pépite de la semaine par Euroland Corporate
    08/07/2024
  • visuel-morning
    La rétroactivité de la loi en période de changement politique
    27/06/2024
  • visuel-morning
    Faut-il acheter ou louer ? Les avis de nos lecteurs
    12/07/2024
Nos placements
PER Plus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vie Découvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPI Accédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
Defiscalisation Investissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt