LA PRESSION AVANT LE SOMMET EUROPEEN

mercredi 09 mars
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 8 ans - Le 09/03/2011 à 07h03

Les taux grecs, irlandais et portugais continuent de s'envoler. Les marchés veulent mettre la pression avant le premier conseil européen qui se tient vendredi. Pour des mesures concrètes.

Tous les yeux vont être tournés le week end prochain vers le sommet européen
La pression monte. On avait mis de côté la crise européenne mais elle se rappelle à notre souvenir régulièrement et hier en particulier avec la flambée des taux grecs, irlandais et portugais. Les marchés mettent les dirigeants européens devant leur responsabilité. Ils doivent sortir le week end prochain et au sommet suivant en fin de mois une solution de leur chapeau. Une vraie. Je vous rappelle que pour l'instant, malgré les déclarations et les rumeurs, le Fonds de Solidarité n'a toujours pas vu sa taille augmenter et on sait qu'il n'a pas aujourd'hui les moyens de pallier une nouvelle attaque contre les pays en difficulté et encore moins une attaque contre l'Espagne.

Qu'est ce qu'on attend vraiment de la réunion à venir ?
On attend une seule chose. Connaître la position de l'Allemagne. Car c'est une fois de plus l'Allemagne qui donnera le tempo. Or on ne sait plus très bien où on en est. L'Allemagne a d'abord été violemment opposé à tout nouveau plan de sauvetage européen et a même réclamé la restructuration de la dette gracque. C'est ce qui avait d'ailleurs accéléré la crise Irlandaise. Puis l'Allemagne a du adopter un ton plus conciliant et pro euro en se déclarant prête à accepter un doublement de la taille du Fonds de soutien. Mais depuis quelques jours, et surtout depuis les revers électorauxdu parti d'Angela Merkel, on sent que l'Allemagne s'est à nouveau tendue. Et on attend donc de connaître sa position.

Est-ce que l'Allemagne peut faire capoter un accord?
Non. Mais elle va tenter de faire adopter un accord a minima. C'est-à-dire des déclarations enflammées et pro européennes des leaders de l'union mais pas d'abondement nouveau au Fonds de Soutien. Probablement plutôt une autorisation pour que le Fonds puisse emprunter plus d'argent sur les marchés et également une autorisation pour que le Fonds puisse racheter de la dette des pays en difficulté directement sur les marchés. Il faudra voir si les marchés se contentent d'un accord en demi teinte.
A lire également
Epargne : Pourquoi ouvrir une assurance-vie avant 30 ans ?

Enfin le premier salaire ! Oui, mais il faut penser à payer son loyer, financer ses loisirs ou bien (et c’est moins drôle) rembourser un prêt étudiant. Dans ces conditions, comment épargner pour l’avenir sans pour autant rogner ses envies de bouger aux quatre coins du monde et profiter de la vie ? Le Livret A ? Rapporte plus un rond surtout depuis le début du mois. Le Livret Jeune ? Passé 25 ans, vous devez tirer un trait dessus et le clôturer…Difficile alors de trouver le placement qui allie rendement et capacité d’épargne réduite ? Pas si sûr. Pour les jeunes actifs de moins de trente ans, il y a des solutions. Faut-il encore les connaître.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com