La revue de presse des hebdomadaires

lundi 02 novembre
Auteur: Rédaction Monfinancier
Il y a 10 ans - Le 02/11/2009 à 10h11

LE DOLLAR FAIT DOUTER LA BOURSE pour INVESTIR. La baisse du billet vert, qui a perdu 10% en 7 mois, serait la cause principale de la baisse du CAC depuis une semaine pour l’hebdo financier. Et pour Investir, la baisse du dollar va continuer et il faut rester à l’écart des valeurs qi souffriraient de cette baisse comme STMicroelectronics, Zodiac ou encore Rhodia, pour se tourner vers le secteur de la distribution avec Casino et Carrefour, ou encore France Telecom et Vivendi. CERTAINES FONCIERES sont en retard pour INVESTIR. Il s’agit de Affine, Eurosic, MRM, Paref, et SCBSM LES VALEURS DE RENDEMENT sont à privilégier pendant cette période de consolidation pour le JOURNAL DES FINANCES. 12 valeurs à jouer pour le dividende et la stabilité de leurs résultats : Accor, Neopost, SFL, Total, et Vivendi sur le compartiment A, Cegereal, Guyenne&Gasogne, Thermador et UFF sur le compartiment B, et SMTPC, Ober, et Octo Technology sur le compartiment C et Alternext. A noter que le JDF est positif sur France Telecom, visant 25 euros, et Publicis, visant 33 euros, deux valeurs qu’on a en portefeuille avec les mêmes objectifs. LES VALEURS MOYENNES sont à privilégier pendant cette période pour LE REVENU. Leur rebond est supérieur à celui des valeurs du CAC et devrait continuer car beaucoup de valeurs moyennes résistent bien à la crise. Les 12 valeurs conseillées par Le Revenu sont : Bonduelle, Club Med, CNIM, Compagnies des Alpes, Faiveley, GIFI, Hi-média, Ipsos, Rubis, Sequana, Sword, Tour Eiffel. DUEL DE COMPTOIR entre Pernord Ricard et le leader britannique Diageo. C’est le match de la semaine pour LE REVENU avec un avantage à Pernord Ricard qui rattrape bien son retard sur Diageo avec notamment un bon positionnement en Asie, alors que son cours est largement à la traine.

A lire également
Sanofi : une acquisition qui pose question

Sanofi commence fort l'année avec une acquisition d'envergure ! Avec Bioverativ, la laboratoire pharmaceutique vient de faire sa plus grosse emplette depuis Genzyme en 2011. Si cette opération valide la stratégie du Français qui consiste à se renforcer dans la médecine de spécialité, le prix payé pour s'offrir Bioverativ pose question. Pourtant, Sanofi a les reins solides. Les 11,6 milliards de dollars offerts pour Bioverativ sont à sa portée d’autant plus que le groupe n'exclut pas d'autres acquisitions à l'avenir.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com