LA SERIE NOIRE CONTINUE

lundi 18 juillet
Auteur: Rédaction Monfinancier
Il y a 8 ans - Le 18/07/2011 à 18h07

Paris s’enfonce toujours plus bas pour renouer avec son plancher annuel de 3 650 points. L’indice parisien termine en fort repli de 2.04%, à 3650.7 points soit 70 points et 3.4milliards échangés.

Dans le rouge tout au long de la séance, les marchés ont brusquement accéléré leurs pertes après que Fitch ait une nouvelle fois menacé de placer la note de la dette souveraine américaine sous surveillance avec implication négative si aucun accord n'était trouvé sur la question du relèvement du plafond de l'endettement des Etats-Unis qui déchire républicains et démocrates. En Europe, la crédibilité des résultats des stress tests et leur légitimité sont déjà remise en cause puisque le scénario retenu n’intègre pas un défaut de paiement de la Grèce.
Sur les autres places européennes, même fébrilité palpable après l’avertissement de Fitch. Le dow Jones cède à la mi séance 1.1%, à 12 342 points. En Europe, c’est également la déprime qui l’emporte avec Francfort qui cède 1,27% tandis que le Footsie glisse de 1.21%. Milan, plombé par son compartiment bancaire qui perd en moyenne 5% abandonne 3.17%

Sur le front des valeurs, les valeurs bancaires, en première ligne, poursuivent leur dégringolade et plombent la tendance. Société Générale plonge de 5.48% Axa perd 5.4%, Natixis -4.63%, BNP -3.64%, Crédit Agricole redonne 3.57%

Sur le CAC, deux rescapés. EADS qui grappille 0.21% et PPR qui termine à l’équilibre, en hausse symbolique de 0.04% soutenu par Barclays qui a relevé son objectif de cours de 136 à 150 euros sur le titre

Sur le SBF 120, Société des ciments Français et Hermès Intl figurent parmi les rares hausses et s’adjugent respectivement 0.66% et 0.27%

A contrario, Ubisoft Entertainment dévisse de 15.27% à 5.43 euros avec 7 fois plus de volumes que d’habitude. A noter également que Pages Jaunes décroche de 5.42%, à 5.35 euros et termine au plus bas du jour avec un volume ici aussi exceptionnellement élevé.

Sur le marché des changes, l’euro, toujours fébrile plonge de 0,54% à 1,4042 face au dollar et perd 0,5% à 111,10 face au yen. Le billet vert, malgré l’avertissement de Fitch, se renforce face aux devises internationales et résiste bien pour fluctuer autour de l’équilibre face à la monnaie nipponne à 79,10.

Du coté du pétrole, le WTI plonge de 2.2% à 95.14 dollars quand le Brent cède 1% à 116,08 dollars.

Enfin, l’once d’or profite de ce regain d’aversion au risque pour franchir avec succès la barre des 1 600 dollars et se négocie actuellement sur un nouveau record absolu, à 1 605.7 dollars l’once. Idem pour le silver qui s’adjuge 4%, à 40.64$.
A lire également
Fin de semaine stable

Le CAC 40 a terminé cette séance à l’équilibre à 6 047 points (+0.08 %). Pour ça première semaine de cotation en 2020 l’indice phare de la place parisienne n’aura donc pas extrêmement bougé (+0.02%). A noter que les chiffres de l'emploi publié cet après-midi aux États-Unis, sont sortis dans une indifférence totale. Ils n’ont pas eu le moindre impact détectable sur la courbe du CAC 40.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com

visuel-morning
JOURNAL DE MONFINANCIER D'où vient l'argent ?
visuel-morning
GESTION ACTIVE La journée du souvenir
visuel-morning
GESTION ACTIVE La journée de 2008