LA SUPREMATIE DU DOLLAR EST ELLE TERMINEE

vendredi 21 janvier
Auteur: Rédaction Monfinancier
Il y a 8 ans - Le 21/01/2011 à 18h01

« Le dollar, c’est notre monnaie, et votre problème… » Cette formule du secrétaire d’état au trésor prononcée il y a maintenant 40 ans a-t-elle toujours un sens ?

Avec la crise financière, qui a pour berceau les Etats-Unis, l’hégémonie du dollar, qui repose en partie sur son statut de valeur refuge aurait du vaciller.
L’avenir de la monnaie unique, son principal et puissant rival, était tout tracé. Et pourtant, le billet vert n’a pas été détrôné de son hégémonie, au contraire. Avec la crise des dettes souveraines en Europe, c’est l’inverse qui s’est produit. La défiance a gagné la maison euro, et a renforcer la suprématie du dollar.

Entre en scène un nouvel acteur qui bouleverse les règles et redistribue les cartes du jeu. La Chine, ses 10% de croissance depuis 10 ans, ses 2 800 milliards de dollars de réserves, dont 70% sont libellées en dollars. En prêtant de l'argent partout et à tout le monde, l’empire du milieu est devenu le banquier de la planète. En 2010, la Chine aura prêté davantage que la banque mondiale. Elle est le plus grand créditeur des Etats-Unis avec ses 900 milliards de créances qu’elle détient. Et elle aide désormais les pays européens au bord du gouffre à s'endetter plus encore.

Une chose est sure, la maitrise de la fluctuation du dollar n’appartient plus aux Etats-Unis. La chine, et les 1400 milliards de dollars sur laquelle elle est assise, peut à tout moment faire vaciller le dollar. Mais abandonner le dollar comme monnaie de réserve ferait plonger le billet vert, donc diluerait la valeur des ses avoirs. Certes, l’empire du milieu a intérêt à diversifier ses réserves de change et ne manque pas d’appeler à l'adoption d'une nouvelle monnaie de réserve internationale, pour remplacer le dollar, dans un système placé sous les auspices du Fonds monétaire international. Mais plus encore, elle prépare l’internationalisation du yuan. Sa monnaie est un acteur majeur en devenir dans le domaine international. Mais pour le moment, les contrôles de capitaux limitent son attrait en tant que véhicule d’investissement et monnaie internationale. Faute d’alternative, le billet vert conserve sa domination historique
A lire également
La journée du run

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com