LA VERITE SORT DE LA BOUCHE DES ALLEMANDS

vendredi 15 avril
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 8 ans - Le 15/04/2011 à 07h04

Il va falloir qu'on comprenne une fois pour toutes que "l'Allemagne ne paiera plus". Hier le ministre des Finances Allemands a été clair: il faut restructurer la dette Grecque...et aprés les autres.

Panique hier sur les marchés des dettes européennes périphériques après la déclaration du ministre des Finances Allemand
Il faudrait une fois pour toutes qu'on comprenne que la dette de la Grèce, de l'Irlande, et du Portugal et probablement dans quelques mois celle de l'Espagne vont devoir être restructurées. Le dicton dit que la vérité sort de la bouche des Allemands et hier, le ministre des finances Allemand, Wolfgang Shauble a déjà annoncé la couleur pour la Grèce. Ce n'est ni une gaffe, ni un dérapage verbal. Les Allemands et les autres pays du Front du Nord, la Hollande et la Finlande, savent qu'il n'y a pas d'autre solution. Restructuration de la dette des Etats. Habituez vous à l'idée.
Pratiquement quand on parle de restructuration de la dette Grecque, on parle de quoi ?
Restructurer c'est le terme politiquement correct pour faire payer ceux qui ont eu la mauvaise idée de prêter de l'argent à la Grèce. Si aujourd'hui vous avez de l'emprunt Grec, on va vous proposer soit de vous rembourser tout de suite avec une décote de 40 ou 50%, ce sera toujours mieux que l'emprunt russe, soit de vous offrir en échange de votre emprunt grec un emprunt garanti par l'Union Européenne avec une décote de 30%, soit un autre emprunt grec rallongé de 10 ans avec un taux d'intérêt faible ou nul mais qui sera garanti par l'Union Européenne. En gros, on va vous expliquer que l'heure est venue de passer à la caisse.

Quelles conséquences pratiques et pourquoi les autres pays de l'Union Européenne résistent à l'idée?
Les détenteurs d'emprunts Grecs sont principalement des banques européennes. Restructurer la dette signifie prendre une perte pour ces banques. Mais le problème ce n'est pas la Grèce. C'est l'effet domino. Si on commence avec la Grèce, il va falloir le faire pour tous les pays ou presque et les banques ne pourront pas accuser le choc. Et il faudra à nouveau que les contribuables mettent la main à la poche pour prêter de l'argent aux banques pour que deux ans après elles se reversent des bonus. Mais il n'y a pas d'autre choix. Et l'Allemagne ne veut plus mettre la main à la poche pour faire plaisir aux marchés financiers.
A lire également
Immobilier : SCPI à crédit, meilleur placement financier ?

Avec la faiblesse actuelle des taux d’intérêt, c'est le moment idéal pour financer ses placements à crédit ! Tous les courtiers sont unanimes, après un coup de chaud cet été, les banques ont abaissé leurs taux sur les deux derniers mois et ce quelle que soit la région. Une situation favorable pour un particulier qui souhaite se construire un patrimoine immobilier à moindre coût grâce à l'effet de levier du crédit. C'est ainsi qu'en réalisant des versements mensuels relativement modestes, on peut se construire un patrimoine immobilier significatif, en limitant la facture fiscale.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com