Lagardère : confirme ses objectifs annuels

jeudi 12 mai
Auteur: Rédaction MonFinancier
Il y a 3 ans - Le 12/05/2016 à 14h05

Lagardère concède avoir réalisé un début d’année « sans surprise », ce qui n’a pas l’air de décevoir le marché. En effet, le groupe de médias a confirmé ses prévisions annuelles après avoir vu son chiffre d'affaires progresser de 0,9% au premier trimestre, à 1,59 milliard d'euros, grâce aux acquisitions réalisées dans ses différentes branches d'activité.

Désengagement de la Distribution

Lagardère commence l’année tranquillement mais surement. Le chiffre d'affaires s’est légèrement apprécié de 0,9% au cours du premier trimestre 2016, pour atteindre 1,586 milliard d'euros. A données comparables, l'activité a toutefois diminué de 2% au trimestre écoulé.

Dans le détail, les revenus de Lagardère Active se sont contractés de 6,6% sur une base comparable, tandis que Lagardère Publishing a vu son activité décliner de 2,1%. Quant au pôle Lagardère Sports and Entertainment, son chiffre d’affaires a plongé de près de 34%, celui-ci ayant souffert d’un effet de base défavorable lié à l’organisation au premier trimestre 2015 de deux importantes compétitions de football, en Afrique (Coupe d’Afrique des Nations Orange) et en Asie (AFC Asian Cup).

En revanche, Lagardère Travel Retail (distribution dans les gares et les aéroports) affiche un dynamisme intact avec croissance organique de 6,2%. La mutation stratégique de la branche s’accélère donc puisque les activités de Travel Retail progressent et représentent désormais 81 % du chiffre d’affaires de la branche, contre 66 % au 1er trimestre 2015.

En mars dernier, Lagardère avait donné sa feuille de route pour cette branche. L’activité devrait générer une croissance annuelle moyenne du chiffre d’affaires proportionnel (en intégrant la quote-part des participations de Lagardère Travel Retail dans les joint-ventures) comprise entre 7% et 10% sur la période 2015-2019. La marge d’Ebitda récurrent proportionnel est attendue supérieure à + 1,0 point sur quatre ans, grâce à une évolution favorable du mix-produit et un renforcement des synergies consécutives aux acquisitions.

A plus court terme, Lagardère table sur un résultat opérationnel courant groupe en hausse de plus de 10% par rapport à 2015, à changes constants et hors effet de la cession éventuelle d'activités de Distribution.


>> Nous maintenons ainsi notre conseil sur le bonus cappé 2P51Z Lagradère
A lire également
NextStage : retour sur la Conférence exceptionnelle animée par Marc Fiorentino

Est-il possible aujourd’hui, pour un épargnant, d’investir (à long terme) dans l’économie réelle européenne ? C’est-à-dire d’entrée dans le capital de sociétés non cotées, généralement des petites ou moyennes entreprises, afin d’apporter des capitaux frais pour le soutien de cette dernière et bien évidemment espérer réaliser une plus-value à la sortie. NextStage est une plateforme d’investissement, elle-même cotée sur le marché réglementé d’Euronext Paris (ISIN : FR0012789386, Mnémonique : NEXTS). Compliqué ? Explications.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com