L'ALLEMAGNE MET LE CAP A DROITE

lundi 26 octobre
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 10 ans - Le 26/10/2009 à 07h10

Il y a des pays où on vote à droite et où on termine avec un gouvernement d'ouverture et une politique anticapitaliste, je ne vise personne, et des pays où on vote à droite et où on a un gouvernement de droite et une politique de droite. C'est le cas de l'Allemagne

Priorité à la croissance, c'est le mot d'ordre du nouveau gouvernement allemand
Angela Merkel a formé son gouvernement. Avec ses alliés bavarois et ses alliés libéraux. Elle a mis à la direction des finances un vétéran respecté Wolfgang Schauble, l'homme qui a mené pour l'Allemagne de l'Ouest les négociations pour la réuniofication il y a 20 ans, et elle a trés vite donné les axes de sa politique; la relance de la croissance par la baisse des impôts.

La réduction du déficit budgétaire est totalement abandonnée
Le raisonnement du gouvernement allemand est simple: tant que la croissance ne redémarre pas, réduire le déficit budgétaire est un objectif impossible à atteindre et chercher à l'atteindre en augmentant les impots comme en France ou en tentant de faire semblant de réduite les dépenses ne peut que retarder le retour de la croissance. C'est donc un cap franc sur la relance qui est décidé. Au détriment à court terme de la rigueur budgétaire. C'est un pari risqué.

Qui va bénéficier de ces réductions d'impôts?
L'allemagne a toujours cherché à défendre les intérêts des PME, véritable fers de lance de l'économie Allemande. C'est donc tout naturellement les entreprises, et surtout les petites qui vont bénéficier des 24 milliards de réduction d'impôts, ainsi que les ménages.La baisse des impôts, C'était la promesse de campagne des partis de droite en Allemagne, mais ici on a perdu l'habitude que les promesses de campagne soient respectées.
A lire également
Epargne : épargner pour préparer sa retraite c’est tendance !

Épargner pour préparer sa retraite c’est tendance ! C’est ce que révèle l’édition 2015 de l’Observatoire des Retraites Européennes du cabinet Eres. L’épargne retraite des Français pèserait 734 milliards d’euros en 2014. Un chiffre qui ressort en hausse de 5% par rapport à 2013. Surtout, ce montant représente 23% de l’épargne financière des ménages.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com