L'ANGLETERRE OUVRE LA VOIE...

jeudi 17 septembre
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 10 ans - Le 17/09/2009 à 07h09

Alors que la France se lance dans la voie du "tout impôt", l'Angleterre elle choisit la voie de la réduction des dépenses de l'Etat et cela provoque un mini scandale.

Malgre l'euphorie sur les marchés, un pays ne donne pour l'instant aucun signe de reprise, c'est l'Angleterre
Dans tous les pays ou presque les politiques annoncent tous les jours que la crise est finie. Prématurément. Un seul pays se tait. C'est l'Angleterre. Avec un chomâge qui a atteint son plus haut niveau depûis 14 ans, des demandes d'allocations chomage à des niveaux records et une consommation anémique, Gordon Brown ne voit pas le bout de sa descente aux enfers. Et l'Angleterre essaie de s'attaquer à son problème majeur: son déficit public. Comme il y a peu d'espoirs que les recettes augmentent, c'est du côté des dépenses que le gouvernement focalise son attention

Et cela provoque déjà un mini scandale
Les conservateurs, déjà largement en tête de tous les sondages à quelques mois des élections législatives, tentent de porter le coup de grâce à un gouvernement en perdition. Et hier ils ont révélé le plan secret de réduction des dépenses du gouvernement, un plan que le gouvernement n'envisageait pas pour l'instant de révéler au public de peur des réactions.

On parle de réduction de dépenses notamment dans les services publics
L'Angleterre ne brille déjà pas pour la qualité de ses services publics, notamment en matière de santé. Mais faute d'argent, cela ne risque pas de s'améliorer. Les documents qui ont fait l'objet d'une fuite prévoient une baisse de prés de 9% de dépenses sur 3 ans. L'Angleterre n'a pas le choix. Mais les autres pays confrontés à leurs problèmes de dettes et de déficits comme les Etats Unis et la France non plus. Et une question se pose déjà avec ce qui vient de se passer en Angleterre :Quand les gouvernements oseront ils dire tout haut ce qu'ils préparent tout bas: une hausse violente des impôts et une baisse drastique des services forunis par l'Etat.
A lire également
Idée reçue numéro 4 : l'assurance-vie, ce n'est qu'un produit de long terme

On complète notre série sur les idées reçues sur l'assurance-vie, sur un nouveau préjugé quasi-incontournable sur le produit d'épargne préféré des Français : l'assurance-vie, ce n'est qu'un produit de long terme. Ce qui est (une nouvelle fois) faux ! Elle peut être utilisée comme un produit d’épargne extrêmement souple, mais aussi comme un outil de gestion et de transmission du patrimoine dans des conditions particulièrement clémentes.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com