LE CAC PLIE MAIS NE ROMPT PAS

vendredi 13 août
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 9 ans - Le 13/08/2010 à 09h08

Après la FED Mardi soir, ce sont les chiffres de demandes de chômage américain plus fortes que prévues qui ont fait chuter les marchés hier. Le CAC 40 a chuté dans l’après midi sous la barre des 3600 points avant de se reprendre et de clôturer à 3620 points en baisse de 0.20%. Malgré les inquiétudes de la BCE, et les difficultés de la Grèce et de l’Irlande, les marchés tiennent grâce aux bons résultats des entreprises et à la vigueur de la reprise en Allemagne

LES BANQUES CENTRALES DE MAUVAIS AUGURES

La FED n’est pas la seule à s’inquiéter de la reprise économique. Après les banques centrales britannique et japonaise, c’est au tour de la BCE de s’inquiéter de la vigueur de la reprise dans la zone euro après la baisse surprise de la production industrielle dans la zone euro hier. Du coup les économistes ont diminué leur prévision de croissance dans la zone euro.

BAISSE DU PIB EN GRECE

Une autre raison à ce pessimisme européen est la baisse du PIB en Grèce, en recul de 1.5% au deuxième trimestre et 3.5% en rythme annuel. Parallèlement, le chômage est monté à 12% en mai contre 8.5% un an plus tôt. C’est la plus forte hausse jamais enregistrée sur un an.

TENSION SUR LA DETTE IRLANDAISE

En Irlande aussi la situation est difficile avec un spread sur la dette Irlandaise de 2.88 points par rapport à la dette allemande. En cause, les banques irlandaises avec notamment Bank Of Ireland qui a publié une perte semestrielle et Anglo Irish Bank qui va recevoir une nouvelle aide de 10 milliards d’euro de la BCE.

LE CAC RESISTE GRACE AUX SEMESTRIELS

Pourquoi le CAC résiste ? Peut être parce que les entreprises du CAC 40 vont bien avec des bénéfices multipliés par deux pour les 29 sociétés du CAC qui ont déjà publié leurs résultats semestriels. Au premier rang de ces hausses, on retrouve Société Générale qui a multiplié ses résultats par 69 ou Saint gobain par 4.

L ALLEMAGNE PORTE L EUROPE

Après des exportations en forte hausse en juin et donc une balance commerciale excédentaire, on s’attendait à une croissance du PIB allemande bien plus forte que prévue au deuxième trimestre. Les chiffres qui sont sortis ce matin n’ont pas déçu puisqu’on s’attendait à une hausse de 1.3% et on a eu 2.2%

LA BOJ REAGIT FACE A LA HAUSSE DU YEN

La banque centrale nippone s’inquiète de l’envolée du yen qui touche des sommets face au dollar avec un dollar yen à 84.72 yens pour un dollar contre 95 yens en mai. Du coup les politiques et la banque centrale ont enchainé hier les déclarations pour afficher leur détermination à rompre ce mouvement de hausse. Mais si ces déclarations ont un peu raffermi le dollar yen qui vaut 86 yens en ce moment, la tendance reste fragile car aucune intervention n’est pour l’instant visible sur le marché des changes

CISCO DECOIT LES MARCHES

Cisco, l’équipementier télécom américain a déçu les marchés malgré une hausse de 79% sur le 4ème trimestre de son activité et un objectif de croissance à deux chiffres sur le long terme. Le titre a perdu hier près de 9% à Wall street. Les investisseurs n’ont pas apprécié la prudence dans le ton de John Chambers, le président du groupe

GENERAL MOTORS II, LE RETOUR

General motors s’apprête à déposer une demande d’introduction en bourse après avoir publié le bénéficie trimestriel le plus élevé depuis 2004. Le groupe devrait lever entre 12 et 16 millions de dollars pour un opération totale valorisé 50 milliards de dollars, ce qui serait tout simplement la plus importante introduction de l’histoire après Visa en mars 2008.

LES PRIX DU BLE INQUIETENT

Dans le monde, on s’inquiète de l’envolée des prix du blé et de sa répercussion sur d’autres denrées comme le pain, la viande et la bière. Les prix du blé ont augmenté de 70% en quelques semaines alors que les stocks sont quasiment au plus haut.

LES PRODUCTEURS LAITIERS REMPORTENT UNE VICTOIRE

Autre produit agricole qui devrait augmenter, le lait qui suite à une journée de négociation entre les producteurs et industriels français, et le gouvernement, va voir son prix augmenter de 10%. Le gouvernement devrait apporter son aide pour éviter que les prix ne s’envolent par rapport aux prix allemands

LE MYSTERE DE L ESPERANCE DE VIE JAPONAISE…

Au japon, plus de 200 centenaires auraient disparu. Ces personnes seraient en fait décédées depuis des années mais personne ne s’en est soucié. Il faut dire que l’espérance de vie japonaise de 83 ans est une grande fierté pour le pays et que les pensions étaient encore versées aux familles de ces disparus. A quelque chose malheur est bon…

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com