LE CAC TERMINE LA SEMAINE EN BEAUTE

vendredi 03 septembre
Auteur: Rédaction Monfinancier
Il y a 9 ans - Le 03/09/2010 à 18h09

Le CAC 40 clôture en hausse de 1,12%, à 3672 points avec un volume étoffé de 3,382 milliards. Sur la semaine, Paris s’adjuge 4,7%, soit 150 points qui ont été engrangés. Le bilan hebdomadaire des places européennes ressort largement positif, avec un Dax gagne +3,1%, l’euro stoxx 4,3%, Londres 4,2%, la palme revenant à Athènes avec +7,1%.

Ce rebond s’explique par les nouvelles macroéconomiques rassurantes venues d’outre-atlantique. L’indicateur le plus attendu de la semaine, le taux de chômage a réservé une bonne surprise aux investisseurs. En effet, l'économie américaine a certes détruit des emplois en août pour le troisième mois d'affilée, mais nettement moins qu'attendu. De plus, le secteur privé a créé davantage d'emplois que prévu. D’autre part, les révisés du mois de juillet étaient très largement meilleurs qu’annoncés initialement.
Au final, le taux de chômage est ressorti parfaitement en ligne avec les attentes, à 9,6%.

De bonnes nouvelles donc sur le front de l’emploi, ce qui est de nature à rassurer les places boursières étant donné que le marché de l’emploi est indéniablement un relais de croissance crucial pour les Etats-Unis.
En revanche toujours sur le front des statistiques, l’ISM des services pour le mois d’août est venu atténuer le rebond, s’établissant à 51.5 tandis que les économistes anticipant 53,5.

Globalement sur la semaine les indicateurs qui prennent le pouls de l’état de santé de l’économie mondiale se sont avérés mieux que prévu, et du coup, les craintes d’un double dip, ou d’une récession s’éloignent. Parallèlement, face à ce regain de confiance, qu’il soit durable ou non, la volatilité mesurée par l’indice Vix a diminué de 10% sur l’ensemble des marchés.

Sur le front de la microéconomie maintenant, et en particulier sur le marché parisien aujourd’hui, le compartiment bancaire et financier a mené la danse. Société générale s’adjuge 3.7%, crédit agricole 3.27%, Axa 2,6, BNP 1.9%. Même tendance à Wall street ou les financières tiennent le haut du pavé.
A la baisse, Pernod ricard, lanterne rouge, abandonne 1,6%, EADS -1.17%, Alstom -1,1%
Le compartiment défensif était également à la traîne, à l’image d’Essilor -0.3, carrefour-0.15%, PPR-0.05%

Sur la semaine, les plus fortes hausses sont Société générale +9.7%, Vivendi +7,5% BNP 7.4 % A noter saint Gobain également qui a su tirer son épingle du jeu avec 9.6% et 2.9% rien que pour aujourd’hui,
Les trois plus fortes baisses de la semaine sont France telecom -1.5%, lagardère -0.6%, Bouygues -0.12%



Les taux obligataires se sont fortement détendus, avec les spreads. En effet, on est passé de 2,10% à 2,35% sur l’Allemagne. Le Bund se détend fortement, en témoigne le constat selon lequel ce dernier a perdu 304 points en 3 séances pour se négocier actuellement à 131.94

Sur le marché des changes, le dollar perd à nouveau du terrain face au yen pour se négocier à 84.48. L’euro grappille 0,3% pour camper à 1,2862 ;
Le WTI a perdu 2,75% sur la semaine et se négocie à 73.65$. Les métaux précieux sont orientés à la hausse. Les commodities progressent également entre 4 et 5%
A lire également
Préparez-vous à voir rouge

Le CAC 40 a terminé la séance du jour en perte de 3.12 % à 5 422 points plombé par la révision des prévisions de croissance de l’Allemagne et les chiffres de l’emploi américain. L’ultimatum lancé par Boris Johnson à l’Europe, n’a pas aidé la séance.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com

visuel-morning
JOURNAL DE MONFINANCIER Magique
visuel-morning
GESTION ACTIVE Piégé !
visuel-morning
GESTION ACTIVE La journée des changes