Le CAC termine la semaine en trombe grâce au commerce

vendredi 11 octobre
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 11 mois - Le 11/10/2019 à 17h10

Le CAC 40 a terminé la semaine par une hausse de 1,73 % à 5665,62 points grâce au regain de confiance des investisseurs sur les discussions commerciales entre la Chine et les États-Unis, qui ont repris hier. Wall Street grimpait aussi : +1.86% pour le Dow Jones et + 1.69% pour le Nasdaq.

ESPOIR COMMERCIAL
Le président américain s'est montré rassurant hier soir sur les négociations commerciales avec la Chine, à la veille de sa rencontre avec le vice-Premier ministre chinois Liu He. "Nous avons eu de très très bonnes négociations avec la Chine", a déclaré M. Trump depuis la Maison Blanche, soulignant que les discussions devaient se poursuivre.



ESPOIR MONÉTAIRE
Le taux d'inflation en Allemagne a ralenti à 1,2% en septembre sur un an après 1,4% en août et 1,7% en juillet, s'éloignant de l'objectif de la Banque centrale européenne. Tant que l’inflation ne décolle pas, la BCE aura une marge de manœuvre pour faire de nouvelles actions de politique accomodante (Quantitative easing).



PALMARÈS FRANCE
Le palmarès du jour est dominé par des valeurs des secteurs technologique et automobile, sensibles au commerce et à la Chine : STMicroelectronics (+7,06%), Renault (+5,12%) ou encore Valeo (+5,83%).



EFFET INDIRECT
Les déclarations de Donald Trump rassurent et provoquent un rebond des taux des emprunts d’État. Le Bund a repris 10 points de base à -0,44 %.
L’OAT aussi à -0,12 %.
Une remontée des taux favorable au secteur bancaire : Société Générale +5,27 %, Crédit Agricole +4,52 %, BNP +4,72 %.



LA RECO DU JOUR
Oddo BHF passe de neutre à achat sur Fnac Darty en visant 78 euros.
Fnac gagne 4,20 % à 58,35 euros.



LA CLAQUE DU JOUR
Publicis chute de 14,51 % à 36,35 euros, plus bas depuis 2012.
Hier soir, le groupe publicitaire a fait état d’une contraction de ses ventes (2,6 milliards d’euros) de 2,7 % au T3.
Le groupe, qui anticipait auparavant pour l'ensemble de 2019 des ventes stables dans ces mêmes termes, vise désormais une baisse de l'ordre de 2,5% avant, en 2020, un taux compris entre - 2% et + 1%.



L’AUTRE CLAQUE
Hugo Boss
-14 %.
La maison de vêtements allemande a réduit ses objectifs annuels et n’attend plus qu’une croissance de ses ventes « dans le bas de la plage à un chiffre ». Le profit opérationnel est désormais attendu « entre 330 et 340 millions d’euros pour 2019 contre 347 millions en 2018 ».
Le groupe de luxe évoque "des incertitudes macroéconomiques persistantes qui pèsent de plus en plus sur la demande des ménages", en particulier en Amérique du Nord, ainsi que l'effet négatif des troubles politiques à Hong Kong ».



A VOS POSTES
Ce soir 20h, c'est votre argent sur BFM Business. Marc et ses jedis de l’économie vont débattre de la fin de la guerre commerciale, des élections américaines, du comeback du Portugal et de la Grèce ou encore des grandes rotations sur les marchés avec le retard des small caps.
Et vous donner des conseils
Avec Valérie Plagnol du Cercle des Epargnants, Virginie Robert de Constance Associés, Marie Dancer du journal La Croix, Eric Lewin des publications Agora et Emmanuel Lechypre.
Ce soir à 20h sur BFM Business.
Rediffusion samedi à 11h et dimanche à 19h.

A lire également
On achète ou on vend lisi?

Christopher Dembik, économiste chez Saxo Banque, Virginie Robert, présidente de Constance Associés, et Louis de Montalembert, président du fonds d'investissement de Pléiade AM ont donné leurs tuyaux d'investissement dans l'émission C’est votre argent, du vendredi 8 janvier 2016, présenté par Marc Fiorentino, sur BFM Business.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com