LE CAC VA PERDRE 70 POINTS EN UN MOIS...

mardi 26 avril
Auteur: Rédaction Monfinancier
Il y a 8 ans - Le 26/04/2011 à 15h04

Il y a actuellement 70 points d’écart entre l’indice CAC 40 et le contrat future CAC 40 de mai qui expire le 20 Mai. Cela signifie que les marchés tablent sur une baisse de 70 points de l’indice CAC 40, soit une baisse d’environ 2%

L’explication est simple à trouver. Les distributions de dividendes. En effet, d’ici le 20 Mai, Air Liquide, ArcelorMittal, Axa, BNP Paribas, Bouygues, Danone, Essilor, GDF Suez, L'Oreal, Michelin, Renault, Sanofi Aventis, Schneider Electric, Technip, Unibail-Rodamco et Vivendi vont détacher un dividende

Ces détachements vont avoir une conséquence : La baisse du cours des actions du montant du dividende distribué, et donc la baisse de l’indice CAC 40

Même si cette baisse est relativement faible, on peut se demander si cela va entrainer également une diminution des produits qui jouent la hausse du CAC et donc s’il ne faudrait pas vendre, et inversement si cela va entrainer une augmentation des produits qui jouent la baisse du CAC et s’il ne faudrait pas en acheter.

La réponse est non, les distributions de dividendes ne vont pas affecter les produits indexés sur l’indice. Pour en être sûr, regardons l’effet produit par produit.

Prenons le cas tout d’abord d’un tracker qui réplique les variations du CAC comme Le Lyxor CAC 40. Lorsque le CAC gagne 1%, il devrait gagner également 1%. Mais si le CAC 40 perd 1% suite à des distributions de dividendes, le tracker ne va pas baisser, car il réplique les variations du CAC dividendes réinvestis, qui est un CAC ajusté pour tenir compte des dividendes. C’est le cas pour tous les trackers comme le LVC et le BX4. Souvent, les trackers vont distribuer eux même un dividende annuel, ce qui va leur permettre d’être plus proche de l’indice CAC 40 hors dividende sur une année.

Prenons le cas maintenant des warrants.

Un warrant est un droit d’acheter ou de vendre le sous-jacent à l’échéance. Ainsi, pour un warrant CAC, dans le calcul du prix du warrant, on prend en compte non pas l’indice CAC 40, mais le contrat à terme sur le CAC avec l’échéance la plus proche de celle du warrant. Ce contrat à terme prend en compte les versements des dividendes et donc lorsqu’il y a un versement, il n’y a pas d’impact sur le cours du future ni sur celui du warrant.

C’est le même principe qui s’applique sur les turbos avec échéance mais pas sur les turbos illimités

Pour rappel, la valeur d’un turbo illimité est égale à la différence entre le strike et le cours de l’indice CAC 40 hors dividende, divisée par la parité. Un turbo est en plus doté d’une barrière désactivante, généralement proche du strike, de sorte que lorsque le cours touche cette barrière, le produit est très proche de zéro et il se désactive pour éviter qu’il passe en dessous de zéro.
Lorsqu’il y a une distribution d’un dividende, le sous-jacent diminue mais la barrière desactivante et le strike, sont ajustés de ces dividendes de sorte qu’il n’y a aucun effet des dividendes sur le cours du turbo.

En conclusion la baisse du CAC due au versement des dividendes n’a aucun impact sur le cours des trackers, les turbos, ou les warrants. Les investisseurs positionnés à la hausse ne doivent donc pas s’inquiéter et les boursicoteurs n’ont aucun intérêt à jouer la baisse du CAC avec ces produits
A lire également
Idée reçue : L'assurance-vie est bloquée pendant 8 ans

On peut être aimé...mais aussi être victime de préjugés. L’assurance-vie a beau avoir le vent en poupe avec une collecte positive pour le 22ème mois consécutif, il y a encore des épargnants qui rechignent à ouvrir un contrat d'assurance-vie, trompés par des idées reçues. En tête, celle d’un placement bloqué pendant huit ans. Ce qui est totalement faux…

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com