LE CONTRIBUABLE AU SECOURS DU TRIPLE A FRANCAIS

jeudi 29 septembre
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 8 ans - Le 29/09/2011 à 08h09

Après David Douillet, l'Etat a trouvé un nouveau sauveur pour protéger le Triple A français, c'est nous, contribuables français, qui allons payer dès l'année prochaine près de 7 milliards d'euros supplémentaires d'impôts pour réduire le déficit public

1 MILLIARD POUR L ETAT

Hier, le gouvernement a présenté en Conseil des ministres son projet de loi de finances pour 2012 avec un objectif : faire face au choc de la dette pour sauver le triple A français. L'objectif est de ramener le déficit prévisionnel à 4.5% en 2012 notamment en réduisant les dépenses de l'Etat de 1 milliard d'euros

7 MILLIARDS POUR LES CONTRIBUABLES

Mais ce sont surtout les contribuables qui vont devoir sauver le Triple A français puisque l'Etat a annoncé des hausses d'impôts qui vont porter dès 2013 à plus de 45% du PIB le niveau des recettes fiscales, un record historique. La hausse en 2012 devrait être de 13.3% soit près de 7 milliards d'euros

DES HAUSSES D IMPÔT CIBLÉES

Pour l'instant le gouvernement n'a pas prévu une augmentation générale des taux de prélèvements de l'impôt sur le revenu. La hausse se fera de façon indirecte, en réduisant considérablement l'impact des niches fiscales. Ainsi, l'avantage du Scellier passera de 22% à 14%, et l'avantage du Censi Bouvard passera de 25 à 12%. Il est également probable que les hauts revenus (250 000 euros pour les célibataires et 500 000 euros pour les couples) paieront une taxe supplémentaire de 3% sur la partie de revenu dépassant les seuils

UN PETIT JA POUR LES ALLEMANDS

Aujourd'hui, l'Allemagne devrait être le 11ème pays européen à dire oui à l'élargissement du fonds européen. Mais Angela Merkel pourrait ne pas obtenir la majorité absolue sur ce vote à cause d'une vingtaine de rebelles dans son propre camp. Cet échec raviserait l'inquiétude des marchés sur la capacité d'Angela Merkel à régler les questions européennes. Du coup, la chancelière a parlé hier à la télévision répétant : « Nous avons besoin de l'euro, l'euro est bon pour nous ». Un peu comme dans les thérapies de groupes

BAROSO DIT NON A LA GOUVERNANCE

Angela Merkel a en plus un nouvel ennemi à son projet européen, il s'agit de José Manuel Barroso qui s'est affiché hier comme l'opposant n°1 au projet de gouvernance économique franco-allemand. Alors que les gouvernements nationaux veulent avoir la main haute sur la gestion de la crise, les responsables européens jugent ces gouvernements incapables de fixer le cap et de s'y tenir. Ambiance Ambiance avant le somment de l'UE mi octobre

REBOND, CONSOLIDATION, QUESTIONS

Pendant ce temps là, le CAC 40 a consolidé hier après son beau rebond de plus de 5% la veille. Une baisse de 0.9% principalement due à des prises de bénéfices. Les volumes ont quand même fondu hier montrant que les investisseurs manquent de conviction et se posent des questions

IL N Y A PAS QUE L ETAT QUI SE SERT LA CEINTURE

Les banques aussi annoncent tour à tour de véritable plan de rigueur et après Société Générale et BNP, c'est crédit agricole qui a annoncé hier « un plan d'adaptation au nouvel environnement » avec en objectif une réduction de 50 milliards d’euros d'endettement d'ici décembre 2012

AMAZON VEUT CROQUER APPLE

Amazon lancera à partir du 15 Novembre ses tablettes pour concurrencer l'Ipad d'Apple. La société va lancer trois tablettes dont le dernier né, le Kindle Fire, sera vendu à 199 dollars contre 499 dollars pour le nouvel IPAD, Hier, le PDG Jeff Bezos est venu présenter le Kindle Fire, avec un petit air à la Steve Jobs. Comme quoi on ne change pas une méthode qui marche

VOILA C'EST TOUT
BONNE JOURNEE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com