LE COUP DE TROP...

jeudi 29 mai
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 11 ans - Le 29/05/2008 à 07h05

Les hedge funds ont commis l'irréparable, ils ont franchi la ligne blanche et se sont attaqués à un marché sensible. On ne leur pardonnera pas.

On continue à accuser les hedge funds, ces fonds spéculatifs de tous les maux sur les marchés
Mais cette fois, ils sont peut être allés trop loin. Ils viennent de s'attaquer à un marché sensible et ils ont provoqué une véritable levée de bouclier qui fait passer la hausse du pétrole et le choc pétrolier mondial trés loin derrière dans la liste des préoccupations mondiales. On sait que les hedge funds ayant perdu de l'argent sur les marchés de crédit, n'en gagnant plus sur les actions, s'étant fait rincer sur la Chine et l'Asie du Sud Est, ont provoqué une vague de spéculation sur les matières premières. Ils ont commencé par les marchés les plus vastes comme le pétrole ou l'or, ont continué sur des marchés plus étroits mais sensibles comme le riz. Mais aujourd'hui c'est à un microscopique marché qu'ils se sont attaqués et c'est peut être le coup de trop. Ils sont entrés dans le marché du cacao et sont en train de provoquer une flambée du prix du chocolat.

Une flambée des prix qui se propagent sur tous les produits dérivés
Les cadbury ont augmenté de 10% en quelques mois. Et ça c'est inacceptable pour tous les gourmands et même pour les investisseurs ruinés par la crise des subprimes et qui utilisent le chocolat comme antidépresseur. Pour les professionnels, seule la spéculation peut expliquer la flambée du cacao qui a presque doublé en un an.

Comment peut on en être sur ?
C'est simple. Et, plus sérieusement, c'est une bonne illustration de la spéculation qui secoue les matières premières. L'organisation Internationale du Cacao vient de publier ses chiffres et l'offre reste supérieure à la demande. Il n'y a donc aucune pénurie. Qui plus est, en cas d'augmentation de la demande, l'offre peut s'ajuster rapidement. Les stocks de fèves de cacao sont même au plus haut. Mais on s'aperçoit que sur L'intercontinental Exchange Market, plus de la moitié des contrats à terme sont entre les mains des fonds et pas entre les mains des producteurs ou des industriels du secteur. Comme le marché du cacao est petit, moins de 10 milliards de dollars de récolte par an, la moindre spéculation fait flamber les prix. Les hedge funds ont franchi le pas de trop. C'est peut être le signal que j'attendais pour un retournement sur les marchés de matières premières.
A lire également
Fiscalité : comment déclarer mon ISF ?

Les contribuables dont le patrimoine net taxable est supérieur à 1,3 million d'euros au 1er janvier 2015, sont assujettis à l’Impôt sur le revenu (ISF). Vous allez bientôt recevoir votre avis et à ce titre, il opportun de vous en rappeler quelques points essentiels avant de faire sa déclaration. Qui est concerné par l'ISF? A quelle(s) date(s) le déclarer ? Quand doit-on l'acquitter ? On vous dit l’essentiel…

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com