Le débat du jour

jeudi 11 août
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 3 ans - Le 11/08/2016 à 17h08

...porte sur la date de la prochaine hausse des taux aux Etats-Unis. Pour les économistes, la réserve fédérale américaine ne prendra pas le risque d’une hausse des taux avant les résultats de l’élection américaine qui auront lieu en novembre prochain. Selon Reuters, la probabilité d'une hausse de taux en décembre est passée à 58%, soit 8 points de plus que le mois dernier. Mais ce n’est qu’en 2017 que les taux devraient réellement augmenter, à deux reprises ce qui porterait la fourchette d'objectif à 1,00%-1,25% à la fin de 2017.

LE CAC RENOUE AVEC LES 4500 POINTS
Soutenu par le rebond des cours du pétrole et des statistiques encourageantes aux Etats-Unis, les investisseurs ont racheté à bon compte, ce qui permet à l’indice parisien de renouer avec les 4500 points, à 4503 points, après une hausse de 1,17%. A Wall Street, les marchés sont portés par des résultats d'entreprises de bonne facture, notamment dans le secteur de la distribution, ce qui contrebalance la récente faiblesse du pétrole, qui tente de préserver les 42$.

ON Y CROIT

L’économie américaine envoie des signaux positifs. On notera que les inscriptions aux allocations chômage se sont tassées de 1.000 pour revenir à 266.000, proches de leur plus bas historique tandis que les prix à l'importation ont augmenté de 0,1% alors que le consensus les attendait en repli de 0,4%.

LE DONALD DU JOUR
Le candidat républicain à l'élection présidentielle donald Trump a accusé Barack Obama et Hillary Clinton, d’avoir cofondé le groupe djihadiste Etat islamique (EI). Il reproche au président démocrate et à celle qui fut sa secrétaire d'Etat entre 2009 et 2013 la manière dont ils ont géré le retrait des forces américaines d'Irak.

MONSTRUEUX
Le géant chinois du commerce en ligne Alibaba a dévoilé une hausse impressionnante de son chiffre d’affaires qui bondit de 59%. Le géant chinois fait mieux que résister au ralentissement économique de la Chine mais il a surtout réussi à négocier avec brio son virage stratégique vers le mobile. Preuve en est, les revenus provenant d'achats effectués depuis des appareils mobiles ont bondi de 119,3% à 17,51 milliards de yuans.

LA CROISSANCE ALLEMANDE AU PLUS HAUT DEPUIS 5 ANS
L’économie allemande a bien résisté au deuxième trimestre, la hausse des exportations et la vigueur des dépenses publiques et de la consommation privée ayant compensé la faiblesse des investissements dans la construction et l'industrie mécanique. Le produit intérieur brut (PIB) de la première économie européenne a progressé de 0,4% après une croissance de 0,7% au premier trimestre. En rythme annuel, la croissance en Allemagne a été de 3,1% sur un an au deuxième trimestre, soit le rythme le plus élevé depuis cinq ans.

RÉCESSION EN GRANDE BRETAGNE ?
Brexit oblige, selon Reuters, les économistes anticipent désormais une contraction du produit intérieur brut (PIB) de la Grande-Bretagne lors du trimestre en cours et du suivant, alors qu’ils tablaient auparavant sur une croissance de 0,6%.

RALENTISSEMENT EN CHINE ?

L'activité économique chinoise a ralenti en juillet, avec notamment une croissance des investissements en actifs fixes au plus bas depuis 16 ans. Les investissements en actifs fixes ont ralenti à 8,1% par rapport au sept premiers mois de 2015, soit le rythme le plus faible depuis décembre 1999.


A lire également
Les annonces, ça va …

Le CAC 40 a terminé la séance en baisse de 0.49 % à 5 909 points, notamment plombé par le secteur auto, Faurecia (- 4 %) et Peugeot ( -3.87 %) en tête. Tout le secteur a été impacté par l’annonce de la CNBC qui a évoqué un climat « pessimiste » côté chinois en raison de la réticence du Président Trump à revenir sur des barrières douanières déjà mises en place dans le conflit sino-américain.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com

visuel-morning
JOURNAL DE MONFINANCIER Fin de règne
visuel-morning
GESTION ACTIVE Fin de semaine stable