LE MARCHE DES CHANGES EN PLEINE AGITATION

mercredi 07 janvier
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 10 ans - Le 07/01/2009 à 07h01

C'est sur le marché des changes que la volatilité s'est déplacée. On assiste à des mouvements d'une amplitude étonnante.

En ce début d'année, c'est sur le marché des changes qu'on a des fluctuations de grande amplitude
Depuis quelques semaines, les indices boursiers se sont stabilisés, momentanément, et toute la volatilité s'est reportée sur les monnaies. Pour mémoire en moins d'un moins, l'euro est passé de 1.24 à 1.47 pour redescendre hier à 1.33. Le sterling lui affiche tous les jours ou presque des records de baisse face à l'euro. Avec une question de fond derrière tous ces mouvements: où va le dollar. Et là deux écoles s'affrontent. Les partisans du first in, first out. C'est à dire ceux qui pensent que les Etats Unis étant entrés les premiers en récession, vont être les premiers à rebondir et qui jouent donc le dollar à la hausse. Et de l'autre côté, ceux qui, comme moi pensent que l'explosion du déficit budgétaire américain et les taux zéros aux Etats Unis vont finir par faire fuir les investisseurs en dollars.

Est ce qu'on n'assiste pas non plus à une guerre des monnaies pour relancer les exportations?
On va y assister. Cela a déjà commencé. Les Chinois ont repris leur dumping en faisant baisser le yuan, les Japonais se battent tous les jours pour faire baisser le yen, et les Etats Unis n'ont pas d'autre arme pour relancer leurs exportations que de dévaluer le dollar. Chacun va tenter de faire baisser sa monnaie. Et l'Europe risque d'en faire les frais puisqu'elle n'a pas de vraie politique commune en matière de changes.

Alors en conclusion l'euro à 1.20 ou l'euro à 1.60?
J'ai tendance à pencher pour un dollar faible, et pour un euro à 1.60. Nous allons encore vivre quelques semaines d'incertitude et d'extrême volatilité mais une tendance devrait se dessiner rapidement.
A lire également
Idée reçue numéro 3 : les fonds en euros peuvent perdre de leur valeur en cas de baisse de l’euro

Après l’assurance-vie, c’est pour les vieux, on continue notre série sur les idées reçues concernant le produit d’épargne préféré des Français avec un nouveau préjugé : les fonds en euros peuvent perdre de leur valeur en cas de baisse de l’euro. Ce qui est encore et toujours faux…

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com