LE MYSTERE ANGELA MERKEL

jeudi 27 novembre
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 11 ans - Le 27/11/2008 à 07h11

Angela Merkel se cabre. De façon surprenante. Elle ne veut pas de package de relance massif de l'économie mais va même jusqu'à dénoncer violemment la relance américaine.

Angela Merkel persiste et signe. Elle ne veut pas de plan de relance économique massif.
Je dois vous avouer une chose : Vous savez que je suis fan d'Angela Merkel car je trouve qu'elle fait un travail remarquable depuis son accession au pouvoir, mais je ne comprends plus son attitude récente face à la crise économique. Et comme j'ai du respect pour elle, je me dis qu'elle sait ou qu'elle voit quelquechose que je ne perçois pas. Les faits sont simples: Angela Merkel dénonce les plans de relances massifs et notamment le plan américain. Pour elle ce sont des plans financés à coups de monnaie de singe qui ne résoudront pas la crise et provoqueront même une crise encore plus grave dans 5 ans.

Elle s'en tient toujours à ses 12 milliards d'euros de relance sur deux ans...
Face aux vagues de plans de 700 milliards de dollars américains et même face à la recommandation Européenne de 200 milliards, semble être une goutte d'eau. Un plan Européen qui ne verra jamais le jour puisque des Etats comme l'Allemagne mais également l'Italie refuseront de contribuer.

Merkel a raison. Les plans de relance de la consommation n'ont qu'un effet limité. C'est une bouffée d'oxygène pour une économie asphyxiée mais sans effet durable. Mais le plan Américain n'est pas qu'un plan de relance de la consommation, c'est un plan qui inclut des grands travaux, des aides aux PME, des incitations à l'investissement. L'heure n'est plus au contrôle des déficits budgétaires et aux craintes sur l'économie dans 5 ans mais bien à l'urgence de sortir d'une récession historique. L'attitude d'Angela Merkel est surprenante. Peut être a t'elle une vision de l'avenir qui m'échappe. Mais à court terme, elle risque de provoquer une accélération de la récession allemande.
A lire également
Assurance-vie : Epargner quand on est jeune actif

Enfin le premier salaire ! Oui, mais il faut penser à payer son loyer, financer ses loisirs ou bien (et c’est moins drôle) rembourser un prêt étudiant. Dans ces conditions, comment épargner pour l’avenir sans pour autant taire ses envies de bouger aux quatre coins du monde et profiter de la vie ? Le Livret A ? Rapporte plus un rond. Le Plan épargne logement (PEL), son taux vient de tomber à 1,5%...brut. Et un Livret Jeune ? Passé 25 ans, il faut tirer un trait dessus et le clôturer…Difficile alors de trouver le placement qui allie rendement et capacité d’épargne réduite ? Pas si sûr. Pour les jeunes actifs, il y a des solutions. Faut-il encore les connaître.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com