Le myst?re de l'inflation

mercredi 24 octobre
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 12 ans - Le 24/10/2007 à 12h10

Malgré la hausse de l'essence et la hausse des prix des produits alimentaires il n’y a toujours pas de vraie envolée de l'inflation dans les statistiques...

Malgré la hausse de l'essence et la hausse des prix des produits alimentaires il n’y a toujours pas de vraie envolée de l'inflation dans les statistiques C'est un mystère. Les chiffres se suivent et se ressemblent. Selon les statistiques officielles, le taux d'inflation en Europe serait à peine supérieur à 2% pour l'année. Jamais le fossé entre les taux d'inflation officiels et la perception de la hausse des prix par le consommateur n'a été aussi profond. Et cette perception n'est pas aberrante car les prix augmentent et les trois premiers budgets des ménages, logement, alimentaire et énergie sont en explosion.
Cette énigme n'est d'ailleurs pas uniquement européenne ou française. Au Japon, pour le 8ème mois consécutif, les chiffres officiels publiés vendredi vont montrer encore une baisse des prix et confirmer la déflation alors que les prix des biens essentiels dans ce pays importateurs de matières premières ont également explosé. On a même assisté à des manifestations la semaine dernière de protestation contre la vie chère.
Qu'est ce qui explique cet écart?
Il faut d'abord faire attention aux statistiques qui nous sont présentées. Si on prend l'exemple des Etats Unis, les marchés et les économistes se concentrent non pas sur le taux d'inflation global qui lui est en hausse de plus de 4%, mais d'un taux théorique d'inflation hors alimentaire et énergie, appelé core index, qui lui dépasse à peine les 2%. C'est absurde puisque pour les ménages ce sont justement ces deux postes qui sont les plus sensibles.
On accuse également la composition des indices officiels, à juste raison d'ailleurs. C’est le principal biais des indices officiels. On y trouve des produits qu'on achète rarement, voire jamais, principalement dans le domaine de l'électronique, électroménager ou encore informatique où la baisse des prix est très sensible et constante.
Dans des pays comme la Russie qui ont des indices principalement tournés autour des biens essentiels, le verdict est sévère et reflète mieux la réalité. LA Russie aura en 2007 un taux d'inflation proche des 10%.
Au delà des débats sans fin sur la composition des indices, il reste le bon sens. Quand les loyers augmentent, que les produits alimentaires flambent et que l'essence est à un prix record, on ne peut nous faire croire que l'inflation n'augmente pas.
A lire également
Epargne : Pourquoi ouvrir une assurance-vie avant 30 ans ?

Enfin le premier salaire ! Oui, mais il faut penser à payer son loyer, financer ses loisirs ou bien (et c’est moins drôle) rembourser un prêt étudiant. Dans ces conditions, comment épargner pour l’avenir sans pour autant rogner ses envies de bouger aux quatre coins du monde et profiter de la vie ? Le Livret A ? Rapporte plus un rond surtout depuis le début du mois. Le Livret Jeune ? Passé 25 ans, vous devez tirer un trait dessus et le clôturer…Difficile alors de trouver le placement qui allie rendement et capacité d’épargne réduite ? Pas si sûr. Pour les jeunes actifs de moins de trente ans, il y a des solutions. Faut-il encore les connaître.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com