Le nouvel indice

mardi 10 septembre
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 10 mois - Le 10/09/2019 à 07h01

L'indice "Volfefe". Lancé par JP Morgan. Un indice qui a pour vocation de mesurer l'impact des tweets de Trump sur les marchés, et en particulier les marchés de taux d'intérêt. Vaste tâche.

POURQUOI VOLFEFE?

En 2017, en pleine nuit, Trump publiait un tweet incompréhensible "Despite the constant negative press covfefe..."
Probablement une erreur de frappe ou de correction automatique avec le mot "coverage".
Cette erreur a donné lieu à l'époque à une vague de tweets humoristiques et parodiques...
D'où le nom de l'indice JP Morgan mélange de VOLatility et de CovFEFE.
Vous savez tout.

QUE DIT L'INDICE ?

Que les tweets de Trump ont un vrai impact sur la volatilité des marchés.
Ça, on pouvait l'imaginer.
En particulier ses tweets sur la guerre commerciale, sur la Chine et sur la Banque centrale américaine et son patron Jay Powell.
L'indice Wolfefe est passé de 0.05% (l'impact sur les taux à 10 ans américains) à 0.1%.
Sur 4000 tweets publiés pendant les horaires de marchés, 146 ont fait bouger les marchés.
En conclusion, si vous voulez faire du trading, mieux vaut suivre le compte twitter de Donald Trump.

BORIS JOHNSON

pense maintenant qu'il va parvenir à arracher un deal de Brexit à l'Union Européenne avant la deadline du 31 octobre.
Le Parlement britannique a donc momentanément fermé ses portes hier jusqu'au 14 octobre.
Et Johnson va devoir trouver une solution pour éviter le no deal, illégal, et le report, qu'il a juré de ne jamais demander.
The Clock is ticking.

LE MOT DU JOUR

Activiste.
Les fonds activistes sont ces fonds qui entrent dans le capital d'une société cotée qu'ils pensent sous-valorisée du fait d'un mauvais management ou d'une mauvaise stratégie, industrielle ou financière.
Ils entrent dans le capital pour secouer le cocotier et créer ainsi de la valeur.
Un des fonds activistes stars : Elliot Management.
La cible: AT&T.
L'erreur selon Elliott : l'achat pour 80 milliards de dollars de Time Warner.
L'action AT&T a, évidemment, monté. Elle a largement sous-performé le marché depuis plusieurs années.

MA, THE MAIN MAN

Jack MA.
55 ans aujourd'hui.
Et pour son anniversaire, il lâche la présidence d'Alibaba.
Ancien enseignant, il a créé Alibaba en 1999 avec 60,000 dollars qu'il aurait empruntés à des potes.
Aujourd'hui Alibaba pèse 460 milliards de dollars.
Impressionnant.

AH QUAND MÊME

Dans cette période où tout semble valoir tout mais surtout n'importe quoi, nous pestions depuis des semaines sur la valorisation aberrante de WeWork qui n'a rien de "tech" et qui se valorisait 47 milliards de dollars pour des pertes égales à son chiffre d'affaires.
On a appris que pour l'introduction en Bourse, on ne parlait plus que de 20 milliards de dollars. Mais à ce prix là, Softbank qui a mis de l'argent sur une valorisation de 47 milliards n'est plus très motivé pour se ridiculiser en public.

LE CHIFFRE DU JOUR

300 millions d'euros.
C'est, selon le rapport d'audit de Nissan, à prendre tout de même avec des baguettes, le montant total des "malversations" de Carlos Ghosn dans le groupe.

LE MEILLEUR AÉROPORT EUROPÉEN

and the winner is... Lyon.

VOTRE ARGENT DU JOUR

Comme chaque année début septembre, des centaines de milliers d'étudiants font leur rentrée avec, pour beaucoup d'entre eux, l'arrivée dans une nouvelle ville et/ou la recherche d'un nouveau logement.
Une première difficulté de taille : seuls 6% des étudiants obtiennent un logement universitaire.
Face à une demande de plus en plus croissante, les résidences étudiantes se présentent comme un bon plan pour investir dans l'immobilier. Revenus réguliers et garantis, pas de gestion locative, un dispositif fiscal avantageux, elles séduisent les investisseurs en quête de rendement. Voici pourquoi : Immobilier : la résidence étudiante, un bon plan... pour les investisseurs ?

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Marqué par l'attentisme, à 72 heures des (potentielles) mesures de soutien à l’économie par la Banque centrale européenne, le CAC 40 a terminé la séance d’hier en baisse de 0.27 % à 5 588 points.
A Wall Street, le Dow Jones et le Nasdaq ont terminé en ordre dispersé, le premier gagnant 0.14 % et l’indice des techs reculant de 0.19 %. Le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, a encore indiqué que Washington avait toujours l'objectif de parvenir à "un bon accord" avec Pékin.
Ce matin à Tokyo, le Nikkei a fini en hausse de 0.35 %. Le recul du yen, dans un contexte de regain de goût pour les actifs risqués, a stimulé les valeurs tournées vers l'exportation.
Le CAC 40 devrait évoluer à l’équilibre cette matinée. Les investisseurs, toujours prudents, sont dans l'attente des décisions de la BCE ce jeudi, et de la Fed, mercredi prochain.
L'Or perd encore 1.39 % à 1488 $ l’once contre 1509 $ hier matin. Le Brent, quant à lui, grimpe de 1.18 % à 62.84 $ le baril et la parité eurodollar se négocie sans changement à 1.1047 par rapport à la veille.

ON S'EN FOUT ?

Leboncoin rachète l'Argus de l'automobile; Les start-ups créées par des femmes ont 30% moins de chance de lever de l'argent auprès des fonds spécialisés; Schumacher est encore en vie après son accident de 2013 et il vient d'être transféré à l'hôpital George Pompidou; Patrick Bruel accusé d'avoir eu un comportement "déplacé" lors d'un massage à Ajaccio; Nadal se rapproche du record de 20 titres du Grand Chelem détenu par Federer et il paraît que c'est un évènement; La nouvelle coiffure de l'économiste Christopher Dembik dans l'émission C'est Votre Argent fait le buzz sur Twitter; Griveaux veut suspendre tous les chantiers à Paris jusqu'à la fin de 2020.

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino
Miniture Morning

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com