LE PARADOXE DES TAUX AMERICAINS

jeudi 05 août
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 9 ans - Le 05/08/2010 à 09h08

Alors que les bons chiffres et résultats incitent les investisseurs à délaisser les actifs refuges et font monter les bourses à des plus hauts depuis plusieurs mois, les taux américains à deux ans sont au plus bas. Malgré l’embellie, les investisseurs s’inquiètent d’une possible panne de la reprise économique et craignent que la Fed ait une fois de plus recourt à une politique non conventionnelle pour stimuler l’économie.

LA BOURSE POURSUIT SON REBOND AVEC DEUX CHIFFRES HIER

Du côté des Bourses, le rebond entamé grâce aux bancaires se poursuit avec un plus haut depuis 3 mois touché hier sur le CAC à 3779.99 points. Les marchés ont notamment été portés hier par deux chiffres US meilleurs que prévus, le chiffre ADP de la création d’emploi et la croissance de l’activité dans les services. Du coup, toutes les bourses qui avaient débuté sur un mouvement de consolidation, sont reparties dans le vert après l’annonce de ces deux chiffres

L ETAT FAIT GAGNER EDF

Le marché a également été porté par EDF qui a gagné plus de 5% hier après l’annonce du gouvernement mardi soir d’augmenter les prix de l’électricité de 3.4% en moyenne à partir du 15 août. Selon les analystes, cette augmentation, plus forte que prévue, va permettre à EDF d’augmenter son EBE de près de 1 milliard d’euros sur les douze mois à venir

LES BANQUES FRANCAISES VONT MIEUX

Les banques françaises sont à l’honneur après les bonnes publications hier et avant hier de BNP Paribas, Société Générale et Crédit Mutuel. Les 3 banques ont réalisé des résultats semestriels en nette progression à l’instar de leurs homologues européennes HSBC, Santander ou encore UBS. On attend encore les résultats des banques françaises Crédit Agricole, Natixis ou encore le Groupe Banque Populaire Caisse d’épargne qui devraient être de la même envergure. Cette hausse des résultats s’explique notamment par la baisse du coût du risque, c'est-à-dire des provisions et dépréciation pour créances douteuses. Du coup, les titres s’envolent en bourse depuis deux semaines, même si les tests de résistance et l’assouplissement de bale 3 en sont également pour quelque chose

L HORIZON S ASSOMBRIT POUR LES BANQUES AMERICAINES

A l’inverse des banques européennes, les banques américaines annoncent déjà que le 3ème trimestre sera difficile notamment à cause de la baisse des activités de trading. En cause, les faibles volumes liés à la crainte d’un double dip sur les marchés.

LA FED ENTRE DEUX CHAISES
La tache n’est pas facile pour FED, coincée entre de bons indicateurs d’une part et les craintes d’un ralentissement de la reprise aux Etats-Unis et la peur d’un double dip sur les marchés d’autre part. Les prochains chiffres, notamment le chiffre de l’emploi demain, seront déterminants dans la décision de la Fed qui se réunit le 10 Août.

LA MONTEE DU YEN INQUIETE TOKYO

Toutes ces anticipations ne favorisent pas le dollar qui faiblit face à l’euro et surtout face au Yen qui a touché hier un plus haut face au dollar depuis 8 mois, profitant de son statut de valeur refuge devant les craintes de rechute de l’économie américaine. Cette montée du yen inquiète la Banque du Japon dont on dit qu’elle devrait intervenir sur le marché des devises pour enrayer la hausse.

ACHETER AVANT 2011

Mardi soir, le gouvernement annoncer la suppression du crédit d’impôt sur les intérêts d’emprunt. Cette niche était effectivement très couteuse pour l’Etat et sera remplacée par un prêt à taux zéro renforcé. Cette suppression sera effective dès 2011, il vous reste encore donc quelques mois pour acheter et profiter du crédit d’impôt

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com