Le plan Allemand, phase 2: la croissance

mercredi 14 décembre
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 8 ans - Le 14/12/2011 à 07h12

Pour ceux qui en doutaient encore, l'Allemagne a un plan pour la zone Euro plus. Un plan pour le déficit, un plan pour la dette mais également un plan pour la croissance. Un plan qu'elle s'est appliquée avec succès depuis des années.

Angela Merkel a déclaré hier que la croissance devenait une priorité
Le reproche qu'on entend depuis des semaines, depuis que l'Allemagne a pris le sort de l'Europe en mains c'est que l'Allemagne n'a qu'une obsession; la rigueur et l'austérité. Et l'idée reçue que font circuler les économistes rétro keynésiens, c'est que plus d'austérité c'est obligatoirement moins de croissance. Tout cela est faux. Pour ceux qui ne l'ont pas encore remarqué; l'Allemagne a une road map pour l'Europe, une feuille de route. Et cette feuille de route c'est exactement celle qu'elle s'est appliquée depuis la réunification. Elle est basée sur des principes simples et frappés de bon sens. Avant de faire des politiques de relance, il faut contrôler ses dépenses.

Est-ce que l'Allemagne va proposer une politique de relance en Europe?
Oui. L'Allemagne a un plan en trois phases pour une Europe resserrée qui ne sera ni la nouvelle union européenne à 26, ni la zone euro à 17: d'abord briser le cercle vicieux du déficit budgétaire. Ensuite, ramener la dette à 60% du PIB quitte à la restructurer, rappelez-vous que le ministre des Finances a évoqué la possibilité de mettre la dette supérieure aux 60% du PIB dans une structure de cantonnement, dans une bad bank. Et enfin relancer l'économie.

Comment relance t'on l'économie à l'allemande?
Surtout pas avec des plans de relance de la consommation absurdes et inutiles à la Française ou à l'Américaine. La consommation ne doit pas être un objectif, la consommation est un effet de la croissance d'une économie saine. Mais avec des plans de relance de l'investissement tournés en particulier vers les Petites et Moyennes Entreprises. L'Allemagne va continuer à imposer son plan à l'Europe. Un plan qui lui permet aujourd'hui d'avoir un chômage au plus bas depuis 20 ans et une dette et un déficit qui vont revenir dans les clous.
A lire également
Assurance-vie : Epargner quand on est jeune actif

Enfin le premier salaire ! Oui, mais il faut penser à payer son loyer, financer ses loisirs ou bien (et c’est moins drôle) rembourser un prêt étudiant. Dans ces conditions, comment épargner pour l’avenir sans pour autant taire ses envies de bouger aux quatre coins du monde et profiter de la vie ? Le Livret A ? Rapporte plus un rond. Le Plan épargne logement (PEL), son taux vient de tomber à 1,5%...brut. Et un Livret Jeune ? Passé 25 ans, il faut tirer un trait dessus et le clôturer…Difficile alors de trouver le placement qui allie rendement et capacité d’épargne réduite ? Pas si sûr. Pour les jeunes actifs, il y a des solutions. Faut-il encore les connaître.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com