LE PLONGEON ET LA PANIQUE DES INVESTISSEURS

mercredi 30 juin
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 9 ans - Le 30/06/2010 à 07h06

Les investisseurs n'ont plus confiance en rien surtout pas dans les banques. Ils ont un niveau de liquidités rarement égalés mais ne veulent investir sur rien d'autre que des emprunts d'état allemand ou américains. Un signe d'un manque total de confiance et d'une attitude moutonnière classique.

-4% DE BAISSE

C'était un peu le tarif hier pour Paris, pour Shanghai et pour le Nasdaq. Ceux qui détenaient encore des actions, et ils sont de moins en moins nombreux, ont encore fait un grand nettoyage à la veille de la fin du 1er semestre.

YES I CAN

Notre messie international est devenu, comme prévu, un ballon de baudruche qui se dégonfle chaque jour un peu plus et les éléctions de mi mandat en Novembre font peut être ramener notre grand mou arrogant à la réalité. En attendant, aprés son plan de contrôle des banques dicté par Wall Street, voilà qu'il réussit l'exploit de faire plonger la confiance des consommateurs en Juin a des niveaux de 52.9 contre 62.7%, une surprise pour les analystes et les marchés. On voit moins d'articles dans la presse bobo en presse pour nous expliquer à quel point Obama allait changer le monde....C'est la seule bonne nouvelle.

LE "MIRACLE CHINOIS"

Quand je disais depuis des mois que la Chine était un chateua de cartes qui ne povait que s'écrouler je provoquais sourires moqueurs et gênés. Mais aujourd'hui, alors que l'indice de Shanghai a perdu PLUS DE 50% en moins de 3 ans car je vous le rappelle il cotait 6124 le 16 octobre 2007 alors qu'il est en dessous de 2400 ce matin, on a moins envie de rire. Ce pays a une croissance fictive et l'arbre des "nouvelles classes moyennes" cache la forêt d'un pays pauvre qui vit uniquement des exportations qui sont en chute libre. Mais l'important c'est que tout le monde continue à s'extasier sur le miracle chinois sans dire un mot bien sûr, même au Boboland, sur les droits de l'homme et l'absence de liberté d'expression.

LA BCE A OUVERT LE BAL
Ce sont les valeurs bancaires qui ont entraîné la baisse. La raison ? La Banque Centrale Européenne veut réduire, voire fermer, le robinet de liquidités pour les banques européennes à l'échéance de prêts d'urgence de un an. Or, la plupart des banques en difficulté comme les banques grecques, espagnoles ou portugaises n'ont plus qu'une source de financement: la BCE. Bonne ambiance...

UN STRESS TEST POUR TOUT LE MONDE

Allez hop! Une fois qu'on y est! L'uNion européenne va faire passer tout les banques ou presque par l'alcootest bancaire pour vérifier si leur bilan sent la poudre. EN attendant les résultats, la pression sur les banques va continuer.

LE TRADER ALCOOLIQUE

Encore une histoire d'alcootest manqué.
Les autorités monétaires anglaises ont condamné Steven Perkings à payer 89000 euros d'amendes. Il faut dire que ce trader qui avait pris une cuite pendant tout un week end avait par erreur entré des ordres de taille colossale et fait à lui tout seul monter le cours du pétrole de moins de 71 dollars à prés de 74 dollars en quelques minutes. Boire ou trader, il faut choisir.

LES GRECS MANIFESTENT

Ils ne veulent pas du plan d'austérité.
Ils ont bien raison. Il ne servira à rien car il ne sera pas appliqué et qu'ils devront de toutes les façons restructurer leurs dettes car ils n'ont aucune chance de pouvoir la rembourser. Qu'on restructure leurs dettes et qu'on leur fasse faire un petit tour en dehors de l'Union Européenne et de l'euro pendant 5 à 10 ans. Pas d'autres solution. On ne transforme pas une cigale ronchon en fourmi souriante. C'est une vue de l'esprit.

GM L'EXEMPLE A SUIVRE

Tous les pays surendettés, y compris la France, devraient méditer la leçon du Chapter 11 et de General Motors. Cette société en quasi faillite a renégocié ses dettes et un an aprés elle va revenir en Bourse au quatrième trimestre pour lever 15 à 20 milliards de dollars sur une valorisation de plus de 50 milliards de dollars.

LA BONNE BLAGUE

Avec la réforme des retraites, tous les cadres qui ont racheté leuirs trimestres d'études pour avancer leur dates de départ ont dépensé leur argent pour rien.

VOILA C'EST TOUT
BONNE JOURNEE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com