Le premier budget America First

jeudi 16 mars
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 2 ans - Le 16/03/2017 à 07h03

La Maison Blanche présente aujourd’hui devant le Congrès son projet de budget pour 2018. Et cette présentation est très attendue. Car au-delà des déclarations intempestives, des tweets ravageurs ou des décrets rageurs, ce sera la vraie première indication de l’orientation de la politique économique de Trump.

ARMÉE FIRST

Et la Maison Blanche a prévenu : le budget 2018 sera en accord total avec les promesses de campagne. Et les changements seront radicaux. Tout d'abord, priorité absolue à la défense et à la sécurité. On va retrouver ici des fonds alloués à la protection des frontières et en particulier à la construction du mur avec le Mexique. Pour l'Armée, ce sera le plus gros budget militaire en temps de paix.
Les budgets consacrés aux transports et aux infrastructures vont évidemment croître significativement et Trump va également tenir ses promesses vis-à-vis des anciens combattants.

LES PERDANTS ET LE CONGRÈS

Parmi les grands perdants, comme prévu, le Département d'État. 28% de baisse du budget avec dans le viseur en priorité les programmes d'aide internationale. L'agence pour la Protection de l'environnement, 30% de baisse. Mais toutes les agences, en dehors de la défense et de la sécurité, vont devoir se serrer la ceinture. Les Démocrates vont évidemment s'opposer à ce budget. Ainsi qu'une partie des Républicains. Des Républicains qui s'inquiètent du dérapage prévu du déficit sur les 4 prochaines années. Ils ne croient pas aux hypothèses de croissance optimistes de l'équipe Trump, or c'est uniquement grâce à une croissance beaucoup plus forte que Trump pourra éviter une dégradation massive des comptes publics. La lutte va être rude mais les grandes orientations seront respectées. Ce budget a un nom. Il s'appelle « America First ». On ne pourra pas reprocher à Trump de ne pas respecter ses promesses de campagne.

LA FED N'A PAS SURPRIS

Comme on s'y attendait la FED a augmenté ses taux de 0.25%. Pas plus. C'était largement anticipé. Janet Yellen a répété que la croissance américaine était satisfaisante et que l'inflation avait atteint l'objectif sacré des 2%. Elle n'a cependant pas été particulièrement inquiétante sur les hausses à venir, elles seront graduelles, confortant les prévisions de 3 hausses de taux seulement sur l'année. Cela a largement rassuré les marchés : les indices boursiers ont progressé, les taux d'intérêt long terme se sont un peu détendus et le dollar a baissé. Jusqu'ici, tout va bien pour Yellen.

COMMENT DIT-ON OUF EN HOLLANDAIS ?

OEF! : Angela Merkel a félicité le Premier ministre sortant hollandais Mark Rutte pour sa victoire "fantastique". Même si son parti de droite perd quelques sièges par rapport aux élections de 2012, il devance très largement tous les autres partis et en particulier le parti nationaliste de Geert Wilders. Les travaillistes se sont effondrés et les écologistes devraient multiplier par 4 leur nombre de sièges. Jusqu'ici tout va bien pour l'Europe.

LA CHINE NE VEUT PAS LA GUERRE

Stratégie étonnante de la Chine. Alors que l'équipe Trump a multiplié les attaques, le Premier Ministre chinois a déclaré hier qu'il ne voulait pas de guerre commerciale avec les États-Unis et qu'ils ne chercheront pas à dévaluer le yuan pour favoriser leurs exportations. Le sommet d'Avril entre Trump et Xi Jingpin va se transformer en grand show d'amour entre la Chine et les États-Unis. Surprising.

2050

Les Échos publient une étude de PWC sur le niveau de vie en 2050. Et le maître mot est convergence. Les Chinois auront le même niveau de vie que les Français, les Turcs et les Russes que les Italiens. Et les big winners avec le meilleur niveau de vie seront les Saoudiens. Grâce à une croissance deux fois plus élevée, les pays émergents vont rattraper les pays développés.

COMMENT DIT-ON OUF A WALL STREET ?

Phew! Les bonus dans les banques de Wall Street sont en hausse. On est rassurés. C'est l'effet Trump, l'effet dérégulation, l'effet par lequel les banques reprennent le pouvoir. On parle d'une enveloppe de 24 milliards de dollars avec un bonus moyen de 140,000 dollars. De quoi se payer des costards Arnys, se les payer soi-même.

COMMENT DIT-ON EN "DJEUNS"

Construction patrimoniale ? C'est aujourd'hui que les jeunes doivent préparer leur épargne de demain. Vous êtes (plutôt) jeune et mal accompagné(e) dans la gestion de votre épargne, soit par les robots des banques en ligne, soit par un conseiller bancaire dépassé par les enjeux des jeunes d'aujourd'hui ?
Ne manquez pas le jeudi 23 Mars, à l'agence de MonFinancier (paris 8), la soirée consacrée aux enjeux patrimoniaux des 25-40 ans. Vous y apprendrez comment programmer efficacement une épargne pour se construire un patrimoine, comment profiter au mieux du levier du crédit et des taux historiquement bas, et pourquoi il est souvent préférable de ne pas acquérir sa résidence principale. Venez, mais ne venez pas seul(e) ! Invitez vos ami(e)s, conjoint(e), frères et soeurs, et passez tous ensemble une soirée riche et conviviale. Comme disent les "Djeuns", ça va être "de la balle". Inscrivez vous à notre soirée jeunes du jeudi 23 mars.

LE TTSO DE LA SEMAINE
Et c'est censé nous rassurer ?
On apprend aujourd'hui (14 Mars) que le "déontologue" de l'Assemblée Nationale va être saisi de l'histoire des costumes de Fillon. Avant de saluer ce pas de géant vers la transparence, laissez-nous vous rappeler l'article que le 1 mars dernier Le Canard Enchaîné (encore lui !) consacrait au dit déontologue. Ça va vous plaire.
Nommé en 2014 sur proposition de Bartolone, ce prof de droit constit' de l'Université de Bordeaux au nom un peu complexe (Ferdinand Mélin-Soucramanien) s'est vu dispensé de 50% de ses heures de cours pour assurer ses fonctions à l'Assemblée.
C'est fort juste, pensez-vous, et vous n'avez pas tort. Sauf que le déontologue a continué à toucher 100% de son salaire de prof (70.000€/an) en plus de sa nouvelle rémunération de chef de l'éthique à l'Assemblée (42.000€/an).
Légal ? Oui, à condition que l'université ait donné son autorisation après avoir reçu une demande de la part de son professeur cumulard, or, d'après le président de l'Université de Bordeaux, "aucune demande n'a été faite". Éthique ? On vous laisse juge.
N'oubliez pas de vous abonner à l'excellente newsletter du soir de TTSO. C'est très simple et c'est ici

NO COMMENT

Le chômage en Grande-Bretagne est à son plus bas niveau depuis...1975. ça fait rêver quand même. Le taux d'emploi lui est au plus haut depuis 1971! 74.6%. Well done.

ON S'EN FOUT ?

Le ministre de la Justice (il y a encore des ministres dans le gouvernement, celui-ci s'appelle Jean Jacques Urvoas) pense qu'on peut envisager une sortie de l'état d'urgence; Merkel va recevoir Macron cet après midi à Berlin; Renault aurait triché sur les tests antipollution de ses véhicules diesel depuis 25 ans, sacré Carlos; Les profs ne savent plus pour qui voter aux présidentielles...comme moi; Nous buvons de plus en plus de café en France, de plus en plus de dosettes qui représentent 44% de notre consommation; Monaco est en quart de finale de la Ligue des Champions; Jamiroquaï sera à la salle Pleyel le 28 Mars et à Bercy en Novembre; Aujourd'hui c'est l'été, je vais essayer de me tirer discrètement du bureau.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com