Le rebond est là ! Mais pourquoi ?

mardi 24 mai
Auteur: Rédaction MonFinancier
Il y a 3 ans - Le 24/05/2016 à 17h05

Après des jours sans grande tendance, le CAC a eu son grain de folie. En baisse dans les premiers échanges, l’indice parisien a explosé à la hausse, soutenu par le rebond des cours du pétrole et celui du compartiment bancaire. Les opérateurs semblent également se rendre à l’évidence sur un probable resserrement monétaire de la banque centrale américaine dès le mois de juin. Résultat des courses : le CAC revient allègrement sur les 4 400 points sur un gain de 2,46%.

LES BANCAIRES BANKABLES
Parmi les valeurs qui ont été à la fête ce mardi, on retrouve le secteur bancaire. Société Générale termine la séance en tête sur un gain de 5,4%, suivi d’Axa (+4,58%), BNP Paribas (+3,70%) et Crédit Agricole (+3,39%), les valeurs du compartiment étaient recherchées dans la perspective d'une hausse des taux en Europe qui pourrait succéder à la décision de la Fed de resserrer sa politique monétaire au mois de juin. C'était le quarté sur lequel il fallait parier..

DU MIEUX EN FRANCE ?
Le Fonds monétaire international (FMI) a relevé sa prévision de croissance de l'économie française en 2016, à "près de 1,5%" contre 1,1% précédemment. Oui mais l'argentier international recommande de nouvelles réformes pour réduire le chômage et la dette publique. Ça risque de coincer..

ET ZEW ?
Difficile d’interpréter le moral des investisseurs allemands en mai. Il recule à 6,4 points après avoir atteint 11,2 points en avril sous les craintes d’une sortie du Royaume Uni de l’Union Européenne. Mais et il y a un mais, concernant la situation actuelle de la conjoncture allemande, les investisseurs arborent un meilleur sourire qu'en avril, avec une amélioration de 5,4 points sur un mois à 53,1 points.

GROSSE COCOTTE
SEB vient de réaliser la plus grosse opération de son histoire avec le rachat de WMF, le numéro un mondial des machines à café pro pour la coquette somme de 1,6 milliard d’euros. Le groupe est certes moins connu du grand public que Moulinex mais au moins avec cette emplette de choix, le chiffre d’affaires de SEB va bondir de 22 %, pour atteindre 5,8 milliards d’euros. Grosso modo, les analystes comme les investisseurs trouvent que l’opération menée par SEB… bah c’est bien puisque le titre s’est envolé vers de nouveaux sommets historiques.

GOOGLE, GOOGLÉ PAR LE FISC
Pour un moteur de recherche, c’est ballot. Une perquisition est en cours ce mardi au siège de Google Paris le cadre d’une enquête pour fraude fiscale. Selon le Parisien, l’enquête vise à vérifier si le moteur de recherche, en ne déclarant pas une partie de son activité réalisée sur le territoire français, a manqué à ses obligations fiscales, notamment au titre de l’impôt sur les sociétés et de la taxe sur la valeur ajoutée. Vaste programme…

TOTAL NE RESTERA PLUS EN FRANCE PAR HASARD
La France n’a plus de pétrole, mais Total a des idées. La direction du géant pétrolier français menace de "réviser sérieusement" ses projets d'investissements en France alors que cinq des huit raffineries du pays sont bloquées totalement ou partiellement. Ça sent le gaz…
A lire également
Recul symbolique ?

Le CAC 40 (-0.10 %) a terminé la séance à l’équilibre à 5 923 points, totalement figé malgré une rafale de nombreux indicateurs américains. A noter que le phénomène est visible sur l’ensemble des places européennes, l’Eurostoxx 50 a gagné, par exemple, « seulement » 0.19 %.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com

visuel-morning
JOURNAL DE MONFINANCIER Le jour R
visuel-morning
GESTION ACTIVE Chine-USA : FAKE DEAL ?
visuel-morning
GESTION ACTIVE Accroché à 5700 points