Le retour de la volatilité sur les marchés

vendredi 23 mars
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 2 ans - Le 23/03/2018 à 07h10

Beaucoup de fébrilité sur les marchés hier soir à Wall Street et ce matin sur les marchés asiatiques après l'annonce par Donald Trump d'un ensemble de taxes sur les importations chinoises. Je vais peut-être vous étonner mais je pense qu'on assiste plutôt à un retour à la normale en 2018. C'est 2017 qui a été une année étonnante.

2017, ANNÉE DE RECORDS

Pas tant en termes de performances qu'en termes de volatilité. La volatilité c'est l'indice de la peur sur les marchés. Et cet indice s'était effondré. Aux niveaux les plus bas historiques. On a évolué dans un environnement d'un marché uniquement acheteur, globalement acheteur sur les indices en général avec moins de prime à la sélection d'actions spécifiques. C'était particulièrement vrai pour les marchés américains. Avec un VIX, l'indice de volatilité qui avait chuté en dessous des 10%.

2018, ANNÉE DE VOLATILITÉ ?

Et l'indice-phare de volatilité a fortement rebondi hier. Il a explosé pendant le mini krach de début d'année mais depuis il s'est stabilisé à des niveaux moyens beaucoup plus élevés qu'en 2017. En ce moment il vaut près de 20% après l'annonce de Trump d'un programme de taxes sur les importations chinoises. Il a donc quasiment doublé en quelques mois.
Ce n'est pas encore le signe que les investisseurs sont paniqués, ou systématiquement vendeurs, loin de là, mais le signe qu'ils sont plus attentifs. Aux éléments positifs comme l'année dernière mais aussi aux éléments négatifs. Et ça c'est quand même nouveau.

UN ENVIRONNEMENT PLUS COMPLEXE

Il faut dire qu'il y a de nombreuses incertitudes. C'est un environnement plus complexe qu'en 2017. Entre les nouvelles craintes régulières de dérapage de l'inflation, un élément très nouveau, les menaces quasi-quotidiennes de guerre commerciale, on l'a vu hier par exemple, les difficultés de certaines valeurs technos, qui avaient largement alimenté jusqu'à aujourd'hui une partie de la hausse, les changements de politiques monétaires, entre autres, les investisseurs sont plus vigilants. Moins complaisants. Pas négatifs ou alarmistes mais moins complaisants.
Un retour à des conditions de marché plus habituelles, avec des hausses et des baisses, pas seulement des hausses et des hausses et peut-être une prime pour les gérants actifs par rapport à la gestion passive du fait de leur capacité à sélectionner des valeurs qui peuvent mieux résister que les indices à des conditions de marchés plus complexes.

TRUMP S'ATTAQUE A LA CHINE

C'est parti. Trump, une fois de plus, fait ce qu'il a promis. Il ne supporte pas le déficit commercial de 375 milliards de dollars avec la Chine et considère que la Chine doit faire des efforts qu'elle ne fait pas, en matière de réciprocité.Il a donc décidé d'imposer des taxes qui peuvent s'élever jusqu'à 25% sur 60 milliards de dollars de produits importés. Trump évoque une réaction à une "agression économique". La Chine a déjà commencé à réagir avec des mesures de rétorsion. Ce n'est peut-être pas encore une guerre commerciale mais c'est le début d'une grosse bataille.

LA MÉTHODE TRUMP

Sommet Européen hier à Bruxelles. Avec évidemment comme sujet principal l'affrontement commercial avec les États-Unis. Trump a décidé d'exempter l'Europe de taxes sur l'acier et l'aluminium à condition d'obtenir des concessions sur les barrières commerciales pour certains produits américains. C'est ça la méthode Trump: je menace, je prends une mesure sauvage, je la suspends et je négocie.

BOF

Même si la grève de la SNCF a été largement suivie hier, la mobilisation des fonctionnaires a été moins forte que prévue. On n'a pas assisté non plus à une forte mobilisation pour les manifestations. Macron devrait donc continuer à pouvoir réformer sans obstacle majeur. Normalement. C'est ce qu'on souhaite.

MAIS CA CONTINUE QUAND MÊME

Cette fois c'est Air France qui prend le relais avec une grève aujourd'hui et une nouvelle grève prévue vendredi prochain. Les syndicats réclament une hausse des salaires de 6%. Énervant tout cela.

L'ASSURANCE VIE ENCORE ET TOUJOURS

Encore un beau mois de collecte en février. 1.7 milliard d'euros de collecte nette après 2.2 en janvier et 400 millions seulement en février de l'année dernière. Avec une tendance toujours forte à privilégier les unités de compte qui ont représenté 31% de la collecte. Et vous, l'assurance-vie ? Découvrez notre contrat d'assurance-vie sans frais d'entrée MonFinancier Retraite vie, avec 2 fonds en euros performant et plus de 650 unités de compte pour diversifier. Je demande une documentation gratuite sur MonFinancier Retraite Vie

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Wall Street accuse le coup dans la crainte d'une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine. Le Dow Jones a cédé près de 3%, le Nadsaq a fini en baisse de 2,43% et le S&P redonne plus de 2,5%. Le décret imposant des barrières douanières sur des produits chinois importés aux États-Unis a également fait vaciller les marchés asiatiques dont les principales places lâchent plus de 4%. La Bourse de Paris suit le mouvement de consolidation et perd plus de 1% dans les premiers échanges.
Dans ce contexte de haute tension, les valeurs refuge ont la cote dont le yen qui est revenu sur des sommets de 16 mois face au billet vert à 104,63 dollar ou l'or qui retrouve des couleurs à 1340 dollars l'once.

C'EST VOTRE ARGENT EXCEPTIONNEL

On rejoue la semaine, et quelle semaine, et on vous donne des conseils avec nos Jedi de l'économie et de la Finance : Christopher Dembik, Responsable de la recherche économique chez Saxo Banque, Louis de Montalembert, Président de Pléiade AM, Christophe Barraud, Chef économiste chez Market Securities, Jean-Marie Mercadal, Directeur des gestions chez OFI Asset Management, Emmanuel Lechypre et Laure Closier. À ne pas manquer. Ce soir 19h sur BFM Business. Rediffusion samedi à 7h et à 21h et dimanche à 12h

ON S'EN FOUT

Elon Musk pourrait toucher un bonus de près de 60 milliards de dollars si les objectifs de capitalisation pour Tesla sont atteints; l'orchidée est devenue une fleur très abordable grâce à sa production industrielle en Hollande; Sarkozy réplique: "je ferai triompher mon honneur"; démarrage de Sidaction; Velib à Paris, c'est toujours le chaos; Maître Gims fait une révélation incroyable: "Je suis timide"; les températures remontent un peu; première réunion du Parlement italien mais la route est longue avant la formation d'un gouvernement.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino
Miniture Morning

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com