LE SUPER TUESDAY

lundi 04 février
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 12 ans - Le 04/02/2008 à 07h02

Semaine cruciale pour les élections Américaines, est ce que les marchés financiers retiennent leur souffle ?

Il se passe pour l'instant un phénomène étrange sur les marchés. Les élections sont un non événement. Dans un premier temps, c'était un non événement car les jeux étaient déjà faits. Ce serait Hillary contre Giuliani, et les deux candidats sont plutôt rassurants pour les financiers. Aujourd'hui c'est encore un non événement parce que l'incertitude est totale ou presque. Surtout dans le camp démocrate puisque du côté républicain, Mac Cain semble se détacher. Tout devrait basculer demain. Et a partir de mercredi, les marchés vont commencer à réagir en fonction des favoris de chaque parti.

En fonction de quels critères ?

Les politiques économiques des candidats pour faire face à la récession américaine. L'éjection de Giuliani a été la preuve, si il en fallait une, que l'Irak et la politique étrangére ne sont plus les préoccupations des ménages américains. Leur souci, amplifié par les mauvais chiffres de l'emploi de vendredi, c'est leur pouvoir d'achat broyé par la baisse de l'immobilier, la hausse de l'essence et les pertes d'emploi. Cette élection se joue uniquement sur l'économie. Et c'est une classe moyenne vaste et inquiéte qui fera la décision.

Est ce que Wall Street a son candidat ?

On peut dire que trois des candidats sur 4 n'inquiète pas les marchés. Deux, Mac Cain et Romney, parce qu'ils sont républicains et que les républicains rassurent Wall Street. L'une parce qu'on a l'impression qu'elle a vécu indirectement l'expérience de 8 ans de son mari. Celui qui inquiète plus c'est Obama qui pour l'instant n'a pas révélé de véritable programme précis mais plutôt un catalogue de bonnes intentions. Si il devait se détacher demain, les financiers pourraient commencer à s'inquiéter sur sa volonté de rigueur budgétaire. Mais comme le disait De Gaulle, la politique ne se fait pas à la corbeille....
A lire également
Idée reçue : L'assurance-vie est bloquée pendant 8 ans

On peut être aimé...mais aussi être victime de préjugés. L’assurance-vie a beau avoir le vent en poupe avec une collecte positive pour le 22ème mois consécutif, il y a encore des épargnants qui rechignent à ouvrir un contrat d'assurance-vie, trompés par des idées reçues. En tête, celle d’un placement bloqué pendant huit ans. Ce qui est totalement faux…

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com