LE TOUTOU DE LA CHINE

mardi 27 novembre
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 12 ans - Le 27/11/2007 à 09h11

Carton plein pour Nicolas Sarkozy et la délégation Française en Chine avec une pluie de contrats...

Carton plein pour Nicolas Sarkozy et la délégation Française en Chine avec une pluie de contrats.
Les titres de la presse de ce matin sont éloquents, grand bond en avant de la France en Chine, Beau succès commercial, Jackpot pour les industriels Français. Pas un seul mais. Un enthousiasme, voire même une euphorie générale. La Chine vient d'acheter la neutralité de la France pour 20 ou 30 milliards d'euros. Ce chiffre est présenté comme un chiffre impressionnant. Un record historique. Je voudrais tout de même le relativiser : C'est un pourboire pour la Chine, c'est même une toute petite partie de ce qu'on lui verse chaque mois en déficit commercial. Pour mettre ce chiffre en perspective, le déficit commercial de l'union européenne depuis le début d'année a explosé le plafond des 100 milliards d'euros. Les réserves de change de la Chine sont de plus de 1000 milliards d'euros. Et nous, ex grande nation fière de notre rang dans le monde, nous voilà heureux de recevoir l'obole. Si on avait noté les numéros des billets qu'on verse à la Chine tous les mois, on s'apercevrait que ce sont les mêmes qu'ils nous ont refilés.
Ce serait quand même un vrai succès commercial. Ah bon ? Nous leur avons vendu du nucléaire et des avions. Avec transfert de technologie. Ce sont les deux derniers domaines où nous avions conservé une avance technologique. Pour 20 malheureux milliards d'euros, nous avons hypothéqué l'avenir de nos deux dernières industries vaillantes.
On ne peut tout de même pas refuser de vendre au pays le plus peuplé du monde. Je pense qu'il faut qu'on conserve notre dignité et qu'on ne se réjouisse pas comme des peuplades colonisées à qui on donnait de la verrerie en échange de leur or. La Chine donne d'une main ce qu'elle prend tous les jours des deux mains avec le dumping par le yuan et le non respect des règles internationales de la concurrence, sans même parler des droits de l'homme. Et cette main, au lieu de la mordre, nous la baisons. C'est lamentable.
A lire également
Assurance vie : La fiscalité des successions plus douce?

Michel Sapin devrait abroger dans les prochains jours la réponse ministérielle Bacquet-Auriol. Depuis 2012, cette doctrine compliquait les successions lorsque chaque conjoint avait un contrat d'assurance vie alimenté par des fonds communs. Ce qui était le cas de la majorité des ménages français. Et en plus de compliquer la donne, elle pouvait augmenter les droits de succession à payer. Sa suppression est donc une bonne nouvelle pour l'assurance vie, plus simple et toujours diablement efficace !

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com