LES AMERICAINS ET L'ESSENCE

lundi 26 mai
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 12 ans - Le 26/05/2008 à 07h05

Enfin!!! Les américains commencent à modifier leur comportement. Il aura fallu un pétrole au dessus des 130 dollars et un gallon proche des 4 dollars pour qu'ils commencent à devenir moins gloutons.

La hausse de l'essence commence à entraîner des changements de comportements partout dans le monde et en particulier aux Etats Unis
Cela fait des mois qu'on se pose la question. Quel prix devait atteindre le pétrole pour que les Américains, de loin les plus gros consommateurs d'essence, commencent à freiner leur boulimie. Il semble qu'un pétrole au dessus de 130 dollars entrainant un gallon proche des 4 dollars soit, enfin, une zone sensible. On a appris ce week end, qu'au mois de Mars, pour la première fois depuis 1979, les américains aient fait moins de kilométres, -4.3% de baisse de mars 2007 à mars 2008, c'est la plus forte baisse depuis 1942. Alors que la traditionnelle driving season vient de démarrer, les ventes d'essence ont baissé de 7%.

Il faut rappeler tout de même que l'essence est moins cher aux Etats Unis que dans la plupart des pays occidentaux.
Notamment du fait de la différence de taxes à la pompe, l'essence aux Etats Unis coute prés de deux fois moins cher aux Etats Unis. Mais on remarque déjà tout de même des changements de comportement dans un pays accro à la voiture: Les ménages américains réduisent leur déplacement, marche, vélo, covoiturage, ou transports en commun sont en forte hausse.

Et leur changement de comportement impactent les autres secteurs de l'économie
On assiste depuis quelques jours à une chute de la fréquentation dans les centres commerciaux de périphérie, à une modification des réservations pour les vacances au profit des vacances de proximité ou encore à une chute des ventes de voiture. Il est trop tôt pour conclure que les américains ont changé définitivement de comportement, mais les voilà en manque de deux produits pour lesquels ils ont développé une véritable addiction depuis 50 ans au détriment de l'équilibre économique mondial: l'essence et le crédit. Espérons que ce début de cure de désintoxycation ne soit pas un caprice de star.
A lire également
Assurance-vie : Epargner quand on est jeune actif

Enfin le premier salaire ! Oui, mais il faut penser à payer son loyer, financer ses loisirs ou bien (et c’est moins drôle) rembourser un prêt étudiant. Dans ces conditions, comment épargner pour l’avenir sans pour autant taire ses envies de bouger aux quatre coins du monde et profiter de la vie ? Le Livret A ? Rapporte plus un rond. Le Plan épargne logement (PEL), son taux vient de tomber à 1,5%...brut. Et un Livret Jeune ? Passé 25 ans, il faut tirer un trait dessus et le clôturer…Difficile alors de trouver le placement qui allie rendement et capacité d’épargne réduite ? Pas si sûr. Pour les jeunes actifs, il y a des solutions. Faut-il encore les connaître.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com