LES BANQUES CENTRALES AU MENU

jeudi 06 décembre
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 12 ans - Le 06/12/2007 à 09h12

On entre dans la période des réunions des banques centrales avec la traditionnelle interrogation : baisseront elles les taux ou pas ?

On entre dans la période des réunions des banques centrales avec la traditionnelle interrogation : baisseront elles les taux ou pas ?
BCE et Banque d'Angleterre aujourd'hui, Banque centrale américaine mardi, une fois de plus les investisseurs vont tourner leurs regards vers elles pour déterminer la tendance des marchés sur les semaines qui viennent. Toutes sont confrontées à une situation proche : un dilemne entre des économies qui ralentissent et une inflation qui repart à la hausse. L'Angleterre pourrait créer la surprise en baissant ses taux, comme la Banque du Canada précédemment. Il faut dire que les taux anglais sont comparativement élevés à 5.75% et surtout que l'Angleterre vient de subir une salve d'indicateurs économiques extrêmement mauvais. L'économie Anglaise ralentit très brusquement et son marché immobilier a entamé un plongeon qui ressemble étrangement à celui des Etats-Unis.
Pour les Etats-Unis justement, les marchés parient sur une nouvelle baisse. C'est le consensus sur le marché. Une baisse de 0.25% mardi prochain. Il faudra néanmoins attendre les chiffres de l'emploi américain pour en avoir la confirmation.
Si ces chiffres sont médiocres, la baisse ne fera pas de doutes, si ils montrent au contraire que l'emploi se maintient la FED pourrait passer son tour.
Un peu comme la BCE du côté de Jean Claude Trichet, pas de place pour le doute. Ni le ralentissement européen avec des prévisions de croissance pour 2008 abaissées de 2.3% à 1.9%, ni l'euro fort ne le feront plier. Statu quo est son leitmotiv. Il ne bougera pas, ni ce jeudi, ni, selon ses proches, pour les mois qui viennent, sauf accident majeur. Une chose est sure : ce n'est vraiment pas la bonne période pour être président d'une banque centrale...
A lire également
Epargne : épargner pour préparer sa retraite c’est tendance !

Épargner pour préparer sa retraite c’est tendance ! C’est ce que révèle l’édition 2015 de l’Observatoire des Retraites Européennes du cabinet Eres. L’épargne retraite des Français pèserait 734 milliards d’euros en 2014. Un chiffre qui ressort en hausse de 5% par rapport à 2013. Surtout, ce montant représente 23% de l’épargne financière des ménages.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com