LES BANQUES EN PROIE AU DOUTE

lundi 18 octobre
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 9 ans - Le 18/10/2010 à 07h10

Les valeurs bancaires sont à la traîne des indices boursiers depuis quelques semaines particulièrement aux États-Unis. En cause l'enquête sur les saisies hypothécaires mais surtout la quête d'un nouveau business model.

Les valeurs bancaires vont être à nouveau suivies de près cette semaine aux États-Unis
Les banques américaines sont à un tournant. Conjoncturel et structurel. Conjoncturel car elles font face pour la plupart à un nouveau scandale, les enquêtes sur des saisies immobilières auxquelles elles procèderaient avec à peu près autant de professionnalisme qu'elles accordaient les subprimes avant la crise. Structurel car elles doivent réfléchir à un nouveau business model. Le boom de l'après crise qui a permis aux survivantes de bénéficier de la disparition de certains concurrents, des aides du gouvernement et de conditions exceptionnellement bonnes sur les marchés marque le pas.

On va en savoir plus avec de nombreux résultats publiés dans les jours qui viennent
Mais le marché lui a déjà tranché. L'indice des banques a chuté de 4.5% la semaine dernière alors que les principaux indices américains progressaient d'environ 1%. Et pourtant on attend des résultats en hausse très sensible mais les marchés ont peur de l'avenir pour les banques. La FED va certes continuer avec sa politique agressive à leur permettre d'emprunter à zéro pour cent de l'argent qu'elles vont immédiatement utiliser pour spéculer sur les marchés. Mais les banques cherchent le nouveau produit ou la nouvelle bulle qui leur permettra de connaître de nouveaux profits records.

Est-ce que la baisse des valeurs bancaires peut faire baisser les marchés?
Pour l'instant, la baisse des valeurs bancaires freine la progression des indices boursiers mais sans provoquer de retournement. Ce n'est pas tant la réglementation bancaire que même le patron de Barclays jugeait ce weekend plus que "fair" qui gêne les banques, c'est la quête du nouveau Graal mais malheureusement pour elles, et heureusement pour nous, on ne peut pas inventer tous les 5 ans des armes de destruction massive comme les subprimes.
A lire également
Idée reçue numéro 3 : les fonds en euros peuvent perdre de leur valeur en cas de baisse de l’euro

Après l’assurance-vie, c’est pour les vieux, on continue notre série sur les idées reçues concernant le produit d’épargne préféré des Français avec un nouveau préjugé : les fonds en euros peuvent perdre de leur valeur en cas de baisse de l’euro. Ce qui est encore et toujours faux…

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com