Les bons chiffres de l'emploi américain... font décrocher les indices

vendredi 02 février
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 2 ans - Le 02/02/2018 à 17h02

Le CAC 40 lâche encore 1,64 % aujourd'hui à 5364,98 points, ce qui porte sa baisse à 2,97 % sur la semaine. Les bons chiffres de l'emploi américain aujourd'hui renforcent les anticipations d'une hausse de l'inflation et les tensions sur le marché obligataires

PLUS D'EMPLOI
L'économie américaine a créé 200.000 emplois non agricoles en janvier après 160.000 en décembre, alors que les économistes interrogés par Reuters en attendaient en moyenne 180.000. Quant au salaire horaire moyen, il affiche une progression de 2,9% en rythme annuel, alors que le consensus le donnait en hausse de 2,6%.

PLUS DE TENSIONS
Les bons chiffres de l'emploi américain sont une bonne nouvelle pour les indices boursiers ? Pas du tout car la hausse des salaires renforce les craintes sur l'inflation et les taux obligataires : Le 10 ans américain gagne près de 2 % à 2,84 %. Le bund allemand prend plus de 4 % à 0,75 %

LES GAFAM DU JOUR
Après Facebook et Microsoft, c'était au tour du « club des A » de publier aujourd'hui. Apple perd plus de 2% après des prévisions de ventes jugées décevantes et la baisse inattendue du nombre de téléphones écoulés pendant les fêtes de fin d'année. Alphabet (ex-Google) perd plus de 5 % après un bénéfice trimestriel inférieur aux attentes. Inversement Amazon gagne 5 % après avoir fait état du bénéfice le plus important de son histoire

AUTRES MASTODONTES
Les groupes pétroliers Exxon Mobil et Chevron perdent respectivement 5% et 3% après des résultats trimestriels inférieurs aux attentes. Les résultats à Wall Street montrent en tout cas les exigences élevées des investisseurs américains et les fortes sanctions lorsqu'une publication n'atteint pas les attentes

PERTE RÉDUITE MAIS PERTE QUAND MÊME
La première banque allemande Deutsche Bank a subi en 2017 une troisième perte annuelle d'affilée. Le groupe a néanmoins renoué avec les bénéficies opérationnels et a réduit la perte nette par deux à 512 milliards contre 1,4 milliard d'euros en 2016. Les analystes attendaient néanmoins un gain. Le titre chute de plus de 5 % à Francfort
A lire également
La journée du virus

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com