Les conséquences paradoxales d'un accord franco allemand

lundi 10 octobre
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 8 ans - Le 10/10/2011 à 07h10

Depuis qu'Angela Merkel est sortie de la période électorale en Allemagne, elle a reprise les rênes de l'Europe. C'était frappant ce week end. Elle a dicté ses conditions et la France n'a fait que prendre des notes. Si couple franco allemand il y a, on ne se demande plus qui porte la culotte. C'est une bonne nouvelle aux conséquences cependant intattendues.

La France et l'Allemagne ont donné l'image d'un accord quasi parfait sur tous les sujets Européens
Ce n'est pas très étonnant. Rappelons qu'on avait dit qu'Angela Merkel en avait fini avec les échéances électorales, puisqu'en Allemagne il n'y a plus d'électionales régionales ou nationales majeurs avant 2012. Elle peut donc enfin prendre des décisions. Seule. Et la France ce week end a avalé son chapeau et a accepté tout ce que l'Allemagne a imposé. Et c'est tant mieux. Non. Ce qui est intéressant et d'ailleurs assez paradoxal, c'est que les solutions européennes qui vont être prises vont être bien sûr favorables à l'Europe dans son ensemble, aux pays du Sud en particulier, mais elles vont finalement peser sur la France et l'Allemagne.

Parce que ce sont les plus gros contributeurs à toutes les aides européennes?
Entre autres raisons. Si l'Allemagne a tant rechigné à accepter des aides, c'est qu'elle doit en payer une large partie, la France est juste derrière. Sans compter le fait que les banques Françaises et les banques Allemandes seront très exposées à toute décote majeure de la dette Grecque et à tout stress test sur la valeur réelle des emprunts souverains. Dans un deal européen de solidarité, ce sont les faibles qui en profitent et l'Allemagne qui à court terme met la main à la poche.

Est-ce qu'on sent déjà une pression sur la dette Allemande ou la dette Française?
Oui. Les taux allemands à 10 ans ont rebondi un peu mais ils étaient à des niveaux extrêmement bas et le sont encore. Mais cela fait deux semaines que l'activité sur les CDS allemands et Français ont augmenté de façon notable. Rien de dramatique mais c'est un signal. Il faut dire que la France qui participe au sauvetage de Dexia avec ce que ça coute, qui partcipe à la recapitalisation de ses banques, et qui participe à l'effort de solidarité européen c'est une France qui va avoir du mal à maintenir son triple A. Pour moi aujourd'hui, la France n'a aucun raison de le garder.
A lire également
Epargne : placez les étrennes de vos enfants dans une assurance-vie !

Le Père Noël est passé avec ses nombreux cadeaux. Et parmi ces présents, un gros chèque ou un petit billet s’y sont glissés. Outre les fêtes de fin d’année, les occasions sont nombreuses pour épargner les étrennes que reçoit votre enfant. Parmi les solutions d’épargne, l’assurance-vie vient en tête pour l’aider à anticiper ses projets à long terme. Ce placement plus rémunérateur qu’un Livret A offre en effet de nombreux avantages, parfaitement adaptés aux futurs besoins d'un enfant.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com