LES CRISES DEVIENNENT LA NORME

lundi 21 mars
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 8 ans - Le 21/03/2011 à 07h03

Au delà de tout ce qui se passe au Japon, dans les pays Arabes et dans le reste du monde, on se demande si les marchés ne sont pas habitués à vivre dans un environnement où on a une crise systémique par mois ou par semaine.

Tokyo a rebondi ce matin et les marchés semblent se stabiliser
Ce qui se passe sur les marchés et en particulier sur les indices boursiers européens et américains est très étonnant. Un peu plus d'une semaine après le drame japonais, les indices boursiers sont finalement assez proches de leurs plus hauts. C'est particulièrement vrai aux Etats-Unis où le S and P qui avait pourtant doublé depuis mars 2009 perd juste quelques pour cent. Même la volatilité est loin des records des crises précédentes. A peine au dessus de 20% alors qu'elle avait atteint 80% au moment de la crise de Lehman. Et pourtant, si on y réfléchit on a quand même la troisième puissance économique du monde au tapis, une guerre en Libye, une guerre entre sunnites et chiites à Bahrein, des morts au yemen tous les jours sans parler d'une crise européenne dont on ne sait pas si elle va se terminer un jour.

On a eu quand même des journées de baisse brutale après Fukushima
Mais pas de krach. Un krach c'est une baisse de 20% en quelques séances. Même le Nikkei n'a pas subi de krach. Une baisse significative et violente certes, mais pas de krach.

Est-ce que c'est toujours l'afflux de liquidités et l'absence d'alternative de placements qui soutiennent les indices boursiers?
Oui. C'est certain. Mais je me demande s'il n'y a pas autre chose. Je me demande si depuis la crise de Lehman les marchés n'ont pas basculé dans un mode crise permanente. Je me demande si finalement ils n'ont pas tout simplement intégrés le fait qu'ils vont devoir apprendre à évoluer, sans paniquer, dans un environnement où les crises deviennent la règle et plus l'exception et où on doit être en permanence prêt à avoir un choc, pétrolier, nucléaire, politique ou militaire une fois par mois…Une semaine sans crise systémique devient une semaine très positive et une semaine avec crise majeurs une semaine normale. On verra dans quelques temps si c'est tout simplement de l'inconscience ou un nouveau mode de fonctionnement.
A lire également
Epargne : Pourquoi ouvrir une assurance-vie avant 30 ans ?

Enfin le premier salaire ! Oui, mais il faut penser à payer son loyer, financer ses loisirs ou bien (et c’est moins drôle) rembourser un prêt étudiant. Dans ces conditions, comment épargner pour l’avenir sans pour autant rogner ses envies de bouger aux quatre coins du monde et profiter de la vie ? Le Livret A ? Rapporte plus un rond surtout depuis le début du mois. Le Livret Jeune ? Passé 25 ans, vous devez tirer un trait dessus et le clôturer…Difficile alors de trouver le placement qui allie rendement et capacité d’épargne réduite ? Pas si sûr. Pour les jeunes actifs de moins de trente ans, il y a des solutions. Faut-il encore les connaître.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com