LES EXPERTS WALL STREET

jeudi 12 mai
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 8 ans - Le 12/05/2011 à 07h05

Cette affaire était suivie par tous les milieux financiers comme LA série de l'année. Un affaire de délits d'initiés avec des conversations enregistrées et des noms prestigieux impliqués. Mieux qu'à la télé. Le verdict est tombé hier.

Verdict historique hier dans l'affaire de délit d'initiés à Wall Street
On rappelle brièvement les faits. Le gérant d'un des hedge funds les plus connus, Galleon Group, était accusé d'avoir utilisé des informations privilégiées fournies par un réseau de contacts dans différents groupes prestigieux pour faire des profits de trading. Une pratique plus classique qu'on ne le pense. Mais dans ce cas, il y a eu un petit problème pour le gérant: ses conversations téléphoniques ont été enregistrées. Et hier le procureur de Manhattan a remporté une victoire spectaculaire. Le gérant de Galleon a été reconnu coupable.

Il risque 20 ans de prison et 100 millions de dollars d'amende
La défense a déjà annoncé qu'elle fera appel et il est à peu prés certain que la peine de prison sera réduite car le fait d'utiliser des enregistrements comme preuve est discutable mais le signal que veut lancer la justice à Wall Street est fort. Le procureur s'imagine déjà pouvoir remettre à lui tout seul la finance dans le droit chemin

Est-ce que cette sentence marque un tournant dans les pratiques de Wall Street ?
Non. Aucun. Ceux qui frauderont seront tout d'abord beaucoup plus prudents et apprendront à éviter d'utiliser leur téléphone. Mais surtout aujourd'hui le vrai d'initié sur les marchés financiers est devenu beaucoup plus subtil. Ce qu'a fait le patron de Galleon est un peu old school. Gagner de l'argent sur une information privilégiée directe. Non. Aujourd'hui quand on est un fonds puissant il suffit de recevoir l'analyse de grandes banques d'affaires un peu avant le grand public pour être initié. Si vous savez quelques minutes avant que telle ou telle banque d'affaire va dégrader une valeur ou modifier son avis sur l'évolution des matières premières, vous pouvez gagner des fortunes. En toute impunité.
A lire également
Assurance vie : La fiscalité des successions plus douce?

Michel Sapin devrait abroger dans les prochains jours la réponse ministérielle Bacquet-Auriol. Depuis 2012, cette doctrine compliquait les successions lorsque chaque conjoint avait un contrat d'assurance vie alimenté par des fonds communs. Ce qui était le cas de la majorité des ménages français. Et en plus de compliquer la donne, elle pouvait augmenter les droits de succession à payer. Sa suppression est donc une bonne nouvelle pour l'assurance vie, plus simple et toujours diablement efficace !

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com