Les femmes de tête

jeudi 17 septembre
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 1 mois - Le 17/09/2020 à 07h16

Un vent nouveau souffle en Europe.
Ce n'est pas encore une révolution, mais le changement est perceptible.
L'Europe se réveille.
L'Europe se renforce.
L'Europe s'affirme.
L'Europe d'Ursula Von der Leyen, d'Angela Merkel et de Christine Lagarde.

L'EUROPE AU FEMININ

Sous la direction de ces trois leaders, l'Europe s'exprime et se fait entendre.
Coincée entre la Chine et les États-Unis qui s'affrontent, et vont continuer à s'affronter, pour le leadership économique mondial, l'Europe trouve, petit à petit, son espace.
Le retard à combler est immense mais l'Europe a des atouts incontestables.
Paradoxe, ce sont les crises du Brexit et du Covid qui ont renforcé l'Union Européenne.

AU PLAN FINANCIER

La Banque centrale européenne a bien géré la crise du Covid.
Elle a réagi vite et fort.
Il lui a fallu quatre ans pour réagir après les crises des subprimes et de l'euro, il lui a fallu 4 jours pour inonder le marché de liquidités après la crise du Covid.
Grâce au soutien d'Angela Merkel, Christine Lagarde finance les dettes des États européens et finance donc la relance.

AU PLAN ÉCONOMIQUE

Nous avons assisté à l'inimaginable.
Un fonds de relance européen, avec une dette commune (un eurobond qui ne porte pas son nom) garantie de fait par l'Allemagne et les États "frugaux" pour aider les États en difficultés.
Merci Angela Merkel.

AU PLAN POLITIQUE

La présidente de la Commission Européenne, toujours avec l'aval de Merkel, a la ferme volonté de renforcer l'Europe.
Elle a été claire hier lors d'un discours fondateur.
Elle veut une Europe plus écologique, plus technologique et plus intransigeante au plan géopolitique.
Intransigeante sur les droits de l'homme, intransigeante avec les leaders populistes qui nous entourent, à commencer par Poutine.

CES TROIS LEADERS...

... redonnent l'espoir de voir l'Europe occuper enfin la place qu'elle doit occuper.
Face à la Chine.
Face aux États-Unis.
Mais aussi face à la Russie ou la Turquie.
Tout n'est pas gagné, loin de là.
Mais c'est un premier pas.

À PART CA ?

QUOI DE NEUF ?




LES FRANÇAIS DU JOUR
Benoît Dageville.
Thierry Cruanes.
Co-fondateurs de Snowflake.
En 2012.
Un éditeur de logiciels.
Introduction en Bourse hier à New York.
Le cours a plus que doublé le premier jour de cotation.
67 milliards de dollars de capitalisation à la clôture.
En février Snowflake levait de l'argent sur une valorisation de 12 milliards de $.
Impressionnant.

LA BONNE NOUVELLE DU JOUR

La croissance en 2021.
Nous vous le disions hier , nous sommes optimistes.
Le gouvernement a lu notre newsletter d'hier et a annoncé qu'il prévoyait une croissance de 8% en 2021.
C'est jouable.
On pourrait même faire mieux.

LE CHANGEMENT DANS LA CONTINUITÉ

Au Japon.
Après le départ de Shinzo Abe.
L'arrivée de Yoshihide Suga.
99ème premier ministre du Japon.
71 ans.
Il a constitué son gouvernement.
En gardant la majorité des ministres d'Abe.
Une révolution à la japonaise.

LA BANQUE CENTRALE AMÉRICAINE...

...a confirmé qu'elle ne relèverait pas ses taux d'intérêt pendant très longtemps.
Même si l'économie rebondit.
Même si l'inflation dépasse les 2%.
Le patron de la Fed, Jay Powell, pense que la reprise de la croissance va s'essouffler.

LE TTSO DE LA SEMAINE

«Le fiasco.
Bien sûr ça n'est pas un scoop, mais la magnitude du truc est quand même dingue ! De quoi parle-t-on ? De la dégradation de l'image des US dans le monde à l'issue du mandat de Trump. L'institut d'étude de référence Pew Research Center vient de la mesurer au Japon, UK, Canada, Australie, Allemagne et France. Partout l'image des US est au plus bas ever, plus bas encore que sous GW. Bush au moment de l'invasion de l'Irak ! Plus incroyable encore...
... dans les pays interrogés, les opinions publiques disent faire (légèrement) PLUS confiance à Poutine ou Xi Jinping qu'à Trump pour "prendre les bonnes décisions dans les affaires internationales" (!!). Il va y avoir du boulot pour "Make America Great Again" »
N'oubliez pas de vous abonner à l'excellente newsletter du soir de TTSO. C'est très simple et c'est ici.

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Par Richard Garnier, Analyste Bourse MP.
Le CAC 40 a terminé la séance d’hier à l’équilibre (+0.13 %) à 5 074 points.
Tous les regards étaient tournés vers la réunion du comité de politique monétaire de la Fed.
Outre-Atlantique, le Dow Jones et le Nasdaq ont clôturé en ordre dispersé. Le premier a gagné 0.13 % et l’indice des techs US a perdu 1.25 %.
La Fed a maintenu inchangé son principal taux directeur (à 0 % - 0,25 %).
Une annonce sans surprise entrainant une déception relative des acteurs du marché.
Ce matin, à Tokyo, le Nikkei a fini en baisse de 0.67 %, pénalisé par le repli des grandes valeurs exportatrices, elles-mêmes plombés par la hausse du yen.
Le CAC 40 est attendu cette matinée dans le rouge.
Le Brent se négocie à 41,5 $.
L'once d'Or se négocie à 1 945 $.
L'euro/dollar est à 1,176.

ON S'EN FOUT ?

Le tribunal de commerce a accepté le plan de continuation de Fauchon, une partie des magasins de la place de la Madeleine va fermer; Les salariés des labos commencent à faire grève du fait de l'hystérie collective de tests en France; Les naissances de chatons ont explosé car du fait du Covid les associations n'ont pu stériliser autant que d'habitude; Le nouveau maire PCF de Bobigny a posé en photo avec l'épouse d'un membre du "gang des barbares"; Démarrage aux US de la version américaine des Guignols de l'Info, "Let's be real"; Il va pleuvoir ce week-end; Déjà 225 millions d'euros de fraudes au chômage partiel repérés; La Playstation 5 disponible le 19 novembre (je m'en fous complètement).

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino
Miniture Morning

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com