LES HEDGE FUNDS EN DEROUTE

mardi 14 octobre
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 11 ans - Le 14/10/2008 à 07h10

Des conditions de marché d'extrême volatilité auraient du être le terrain rêvée de jeu pour les fonds spéculatifs. La réalité est toute autre.

On se pose une question dans des marchés avec des variations aussi extrêmes. A qui tout cela profite t 'il ? Aux fonds spéculatifs?
Moins 10% un jour, plus 11% un autre. C'est vrai qu'on a l'habitude de penser que les marchés sont un jeu à somme nulle et qui si quelqu'un perd, un autre gagne. Eh bien, c'est faux. Dans des conditions de marchés aussi folles, et notamment avec une semaine de baisse violente comme celle de la semaine dernière, personne ne gagne. Il y a une véritable évaporation de richesse. Une destruction totale de richesse. Quant aux fonds spéculatifs, les fameux hedge funds, ils vivent l'année la pire de leur histoire. Eux qui jusqu'en 2007 tenaient la vedette, perdent prés de 10% depuis le début d'année et surtout n'ont pas joué leur rôle contracyclique. Les hedges funds sont des fonds alternatifs, c'est à dire que ce sont des fonds qui doivent offrir une alternative à la gestion classique et donc gagner quand les autres perdent, c'est à dire quand les marchés baissent. Cela n'a pas fonctionné.

Quel est l'impact sur les marchés financiers de leur contre performance
Une grande partie de la baisse des actions de la semaine dernière est due aux hedge funds. Ils ont été obligés de liquider en panique leurs positions car ils subissent des sorties d'investisseurs sans précédent. On estime que sur les 8000 hedge funds qui existaient en début d'année, 1000 seulement sont encore viables. Il faut également rappeler que les hedge funds étaient positionnés à la hausse du pétrole et des matières premières et qu'ils se sont fait massacrer.

Est ce que la disparition partielle de ces acteurs va changer la donne ?
Oui. On risque, aprés encore quelques jours d'agitation extrême sur tous les marchés, actions, crédit, changes et matières premières de retrouver un calme relatif et des baisses et des hausses plus raisonnables. Contrairement à ce qu'on aurait pu imaginer, dans un marché spéculatif, les fonds spéculatifs n'ont pas gagné, à quelques rares exceptions prés. Ils ont perdu. Beaucoup. Aprés la remise en question du modèle des banques d'affaires américaines, c'est le modèle des hedge funds qui est sur la sellette.
A lire également
Assurance vie : La fiscalité des successions plus douce?

Michel Sapin devrait abroger dans les prochains jours la réponse ministérielle Bacquet-Auriol. Depuis 2012, cette doctrine compliquait les successions lorsque chaque conjoint avait un contrat d'assurance vie alimenté par des fonds communs. Ce qui était le cas de la majorité des ménages français. Et en plus de compliquer la donne, elle pouvait augmenter les droits de succession à payer. Sa suppression est donc une bonne nouvelle pour l'assurance vie, plus simple et toujours diablement efficace !

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com