Les indicateurs de matières premières questionnent la reprise

mardi 10 novembre
Auteur: Rédaction Monfinancier
Il y a 10 ans - Le 10/11/2009 à 17h11

Depuis quelques semaines, plusieurs indicateurs liés aux matières premières questionnent la reprise de la demande. Nous avons choisi d’analyser trois d’entre eux :

Le niveau des inventaires des produits pétroliers comme le gasoil ou diesel est au plus haut depuis 26 ans. Vendredi, le contrat future ICE Gasoil a perdu 32.5 USD en clôturant à 607.25 USD par tonne. Ce sera intéressant de voire si le marché se concentrera plus sur les destructions potentielles de capacité de raffinage liées à l’ouragan Ida ou sur le niveau élevé des inventaires. Nous pensons que la capacité de raffinage actuellement non utilisée et disponible ainsi que le niveau élevé des stocks de pétrole brut réduisent les chances d’un impact durable de l’ouragan sur les prix.

Les ports de Los Angeles et Long Beach ont comptabilisé au mois de septembre les plus faibles importations de containers depuis 9 ans. Septembre est habituellement aux Etats-Unis le mois le plus chargé en matière de trafic de containers. Le port de Los Angeles a importé 309 078 containers au mois de septembre soit une baisse de 16% par rapport à septembre 2008 et de -27% par rapport à septembre 2006 (mois record). Le port de Long Beach a importé 224 924 containers au mois de septembre soit une baisse de 32% par rapport à septembre 2007 (mois record). Tant que le fret maritime restera un secteur sinistré, on aura des doutes sur la reprise de l’économie réelle.

En 2009, la Chine produit 50% de l’acier consommé dans le monde. Habituellement, la demande intérieure chinoise est assez importante pour limiter fortement le volume des exportations chinoises. Comme pour de nombreuses matières premières industrielles, la demande domestique chinoise agit donc comme « une pompe aspirante vitale pour le reste du monde ». D’une part, les négociants et producteurs ont indiqué que le volume d’acier exporté par la Chine augmente régulièrement depuis août 2009, avec des destinations principalement européennes. D’autre part, les principaux producteurs chinois d’acier ont commencé à réduire les prix des livraisons de novembre de 9% à 13% par rapport à ceux d’octobre.

En conclusion pour les semaines qui viennent nous considérons que malgré la hausse récente des prix nominaux, ces trois indicateurs sont fondamentalement et clairement négatifs pour les matières premières industrielles. Toute hausse significative et soudaine des prix pétroliers suite à un choc d’offre devra plutôt être considérée une opportunité de vente (sans tenir compte du paramètre USD).
A lire également
Epargne : placez les étrennes de vos enfants dans une assurance-vie !

Le Père Noël est passé avec ses nombreux cadeaux. Et parmi ces présents, un gros chèque ou un petit billet s’y sont glissés. Outre les fêtes de fin d’année, les occasions sont nombreuses pour épargner les étrennes que reçoit votre enfant. Parmi les solutions d’épargne, l’assurance-vie vient en tête pour l’aider à anticiper ses projets à long terme. Ce placement plus rémunérateur qu’un Livret A offre en effet de nombreux avantages, parfaitement adaptés aux futurs besoins d'un enfant.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com