Les marchés retombent...

mercredi 10 juillet
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 1 an - Le 10/07/2019 à 17h07

Le CAC 40 termine la séance à l’équilibre en baisse de 0.06 % à 5 568 points après avoir franchi temporairement les 5 600 points dynamisé par le discours « dovish » (baisse des taux d'intérêt) de Jérôme Powell, le patron de la Réserve fédérale américaine, à 15h50. L’effet aura été de courte durée… l’indice phare de la place parisienne terminant sans tendance la journée.

FLAMBÉE DU PÉTROLE
Maurel & Prom a pris la tête du SRD en bondissant de plus de 7.33 % à 3.08 € suivi par Bourbon Corp qui a gagné presque 4% à 2.35 €. Le spécialiste dans l'exploration d'hydrocarbures et l’équipementier pétrolier ont été portés par la hausse du Brent qui gagne 1.88 % en passant de 64.83 $ le baril ce matin à 66.05 $ en fin de séance (les stocks de pétrole ont chuté de -9,5 millions de barils). De l’autre côté, sur le CAC 40, les valeurs « défensives » reculent : Kering (-1.02 %) et Sanofi (-1.01 %).

PAGE HISTORIQUE ?
Portés par des propos du président de la FED, ouvrant un peu plus grande la porte à d'imminentes baisses des taux d'intérêt, le Dow Jones et le Nasdaq évoluent dans le vert en hausse de respectivement 0.35 % et 0.57 %. A noter que le S&P 500 a dépassé les 3.000 points pour la première fois de son existence, avant de retomber, peut-être sous l’effet de prises de bénéfice.

PETITE SYNTHESE
M. Powell a fait part, devant une commission du Congrès, de ses craintes sur les perspectives économiques des Etats-Unis en raison des tensions commerciales, et plus globalement, en raison du ralentissement économique mondial. Il a donc relancé l'hypothèse d'une baisse des taux dès ce mois-ci.

DU COTÉ DES VALEURS
Le fabricant de jeans Levi's chute de plus de 10 % après avoir fait part d'une baisse de son bénéfice de 17% au deuxième trimestre.
Aussi, American Airlines montait (+2 %) après avoir relevé son principal objectif financier pour le deuxième trimestre. Il est intéressant de noter que le groupe a expliqué que l'interdiction de vol frappant le Boeing 737 MAX depuis mi-mars allait lui coûter 185 millions de dollars.
A lire également
Le calme avant la tempête ?

Sans véritable excès d'enthousiasme, le CAC 40 a terminé la séance du jour en hausse de 0.09% à 5 620 points malgré la publication, par Eurostat, d’une d’inflation annuelle de la zone euro à 1.0 % le mois dernier, exactement comme en juillet et exactement comme l’anticipation des analystes.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com