LES MARCHES SE REMETTENT DU PLONGEON

vendredi 24 juin
Auteur: Rédaction Monfinancier
Il y a 9 ans - Le 24/06/2011 à 09h06

Après un lourd décrochage la veille après la révision en baisse des projections de croissance outre-Atlantique et le discours peu rassurant de Ben Bernanke, les marchés actions repartent de l’avant ! Le CAC 40 démarre la séance en trombes sur un bond de 1,34% pour revenir nettement au dessus des 3 800 points à 3 838 points. La déprime laisse place à un regain de l’optimisme sur les Bourses mondiales, les investisseurs saluent à leur manière l’annonce d’un accord en Grèce avec pour la mise en place d’une cure d’austérité sur cinq années. La décision de l'Agence internationale de l'Energie de remettre sur le marché des stocks de pétrole pour éviter une flambée des prix, devrait également soutenir la tendance. Par ailleurs, les opérateurs seront attentifs à la publication du PIB américain du premier semestre, qui viendra confirmer ou invalider la méforme de la première économie mondiale.

En Europe ce matin, l'indice IFO allemand de juin sera connu à 10h00 tandis que les ventes de détail de mai en Allemagne seront attendues pour midi. Aux Etats-Unis, deux statistiques seront sur les tablettes avec à 14h30 avec les commandes de biens durables de mai et la lecture finale du PIB du 1er trimestre 2011.

Toutes les composantes de l’indice vedette parisien sont dans le vert ce matin !

Le compartiment technologique est bien orienté après les excellents résultats d’Accenture : son rival français Cap Gemini signe la plus forte hausse du CAC 40 sur un gain de 2,56% à 38,29 euros, suivi d’Alcatel-Lucent qui reprend 2,13% à 3,74 euros.

Les valeurs financières tirent également leur épingle du jeu alors que la Grèce a obtenu le feu vert pour lancer sa cure d’austérité sur cinq années : BNP Paribas progresse de 2,22% à 52,42 euros, Natixis de 2,22% également à 3,46 euros, Société Générale gagne 1,95% à 42,16 euros ou Crédit Agricole qui grimpe de 1,67% à 10,03 euros. L’assureur Axa progresse de 1,58% à 15,12 euros.

Dégradé la veille par Crédit Suisse, Air France-KLM s’envole de 4,07% à 10,49 euros pour prendre la tête du SBF 120 dans les premiers échanges, soutenu par une note de Citi.

Vinci progresse de 2% à 42,66 euros après avoir a obtenu une nouvelle ligne de crédit syndiqué de 4 milliards d'euros auprès de 23 banques pour financer les besoins généraux du groupe.

Peugeot a refusé de s'engager sur l'avenir de l'usine d'Aulnay-sous-Bois devant les syndicats, contrairement à ce que réclamaient les représentants du site. Le titre de la marque au lion s’adjuge 2,71% à 30,16 euros tandis que son rival Renault bondit de 2,35% à 39,60 euros.

Le titre EADS s’envole de 1,16% à 22,28 euros toujours dopé par la moisson de commandes au Salon du Bourget.

Areva grappille 0,13% à 26,05 euros alors que le groupe nucléaire français annonce lac réation en Chine d’une nouvelle coentreprise avec une filiale du groupe d'électricité chinois CGNPC.

Nexity cède un immeuble de bureaux à Gecina pour 69 millions d'euros. Nexity s’adjuge 0,43% à 31,88 euros et Gecina flambe de 1,62% à 98,15 euros.

Sur le marché des devises, l’euro se redresse après l’annonce d’un accord entre l’UE et Athènes à 1,4235 face au billet vert. Le baril de pétrole retrouve des couleurs après le plongeon de la veille. Le WTI gagne 0,70 à 91,62 dollars et un baril de Brent progresse de 0,63% à 107,97 dollars. L’or reste à l’équilibre à 1 522 dollars l’once.
A lire également
La journée du coin

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com

visuel-morning
JOURNAL DE MONFINANCIER Des marchés administrés
visuel-morning
GESTION ACTIVE La journée du O
visuel-morning
GESTION ACTIVE La journée du franc
visuel-morning
GESTION PEA Neopost change de nom