LES MARCHES S'INQUIETENT POUR LA GRECE

lundi 18 avril
Auteur: Rédaction Monfinancier
Il y a 8 ans - Le 18/04/2011 à 09h04

Les marchés américains sont parvenus à clôturer en territoire positif vendredi dernier, soutenus par des indices macro-économiques rassurants notamment l’indice de l'Université du Michigan qui témoigne d’une amélioration de la confiance des consommateurs en d'avril et d’autre part, par une accélération de la production manufacturière dans la région de New-York ainsi qu’une inflation sous-jacente, c’est-à-dire hors prix de l’énergie qui reste faible. En revanche, cote microéconomie, les résultats de Google ont particulièrement déçu les investisseurs, une sanction qui s’est soldée par une chute de 8%. Bank of America s’est repliée de 2,3% après l'annonce d'un bénéfice net trimestriel en baisse et inférieur aux attentes. Au final, le Dow Jones a grimpé de 0.46% à 12 341 points, le Nasdaq de son coté a grappillé 0,16% à 2 764,65 points. Le S&p s’est adjugé pour sa part 0.39%, à 1319 points.

Par ailleurs, l'idée d'une restructuration de la dette grecque se précise, malgré les démentis officiels. Mais rien n’y fait, la thématique des crises souveraines revient en force et fait plonger l’euro au plus bas depuis deux semaines face au yen. L’euro recule encore de 0 .8% ce matin, à 119.14 et cède 0,26% face au billet vert, à 1,4377$, après ces nouvelles rumeurs.

Ce matin, les marchés asiatiques sont hésitants sur fond de crise de la dette européenne et d'inflation en Asie. En chine, la banque centrale a relevé une nouvelle fois le taux de réserves obligatoires des banques (à 20,5%) pour lutter contre la hausse des prix qui ne faiblit pas. Ce durcissement de la politique monétaire risque de ralentir l’expansion économique chinoise et impacte indirectement les premiers partenaires commerciaux de l’empire du milieu. Dans ce contexte, les places asiatiques ont opté pour la prudence. La Chine cède 0.08%, Taiwan -0.04%, L’inde recule de 0.51%, la Corée -0.28%, tandis que l’Australie et la Nouvelle-Zélande clôturent dans le vert pour grappiller respectivement 0.12% et 0.36%. Enfin au japon, le Nikkei recule de 0.2%

En Europe, les marchés sont attendus en légère baisse dans un climat attentiste avant les publications trimestrielles. L’ambiance est également chargée d’inquiétude concernant la restructuration de la dette grecque, ce qui devrait peser sur le secteur bancaire.
Paris devrait reculer de 0.14% dans les premiers échanges, pour ouvrir à 3900 points.
A lire également
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com