LES MARCHES VEULENT UN EMPRUNT EUROPEEN

vendredi 07 janvier
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 8 ans - Le 07/01/2011 à 07h01

Si on met bout à bout les différents évènements de la semaine sur les marchés des emprunts européens plus la baisse de l'euro, on a un message clair des investisseurs.

Baisse de l'euro, résultats des emprunts en Europe cette semaine et en France hier, est ce que les marchés donnent un nouveau signal
Depuis le début de la crise Européenne, ce sont les marchés qui donnent le tempo et qui imposent leur solution. Ils ont provoqué le sauvetage de la Grèce, obligé l'Irlande à demander l'aide Européenne, avec en ligne de mire une menace sur l'Espagne car le Portugal c'est déjà de l'histoire ancienne. Le Portugal va devoir rapidement demander aussi l'aide de l'Europe. Mais ce qui s'est passé cette semaine est intéressant. C'est un peu comme un puzzle dont il faut réunir les pièce pour avoir la solution qu'offrent les marchés à l'Europe.

Quels sont les éléments du puzzle qu'on a eues cette semaine?
Un grand succès de l'emprunt émis par le Fonds de soutien Européen, une belle réussite des emprunts allemands mercredi et Français hier et un échec relatif de l'emprunt Portugais. Tout cela accompagné d'une baisse de l'euro qui n'est pas uniquement lié à un rebond général du dollar. Si on met toutes ces informations bout à bout, on s'aperçoit que les marchés adressent un message fort. Ils ne veulent plus d'emprunts de pays à risque, ils mettent encore la France dans la catégorie de l'Allemagne et ils sont demandeurs d'un mode de financement central Européen. Et si l'Union Européenne n'accepte pas, la crise Européenne continuera.
Le marché va imposer les fameux bonds européens, ces emprunts directement faits par l'Union Européenne pour alimenter tous les pays
Les investisseurs ne veulent plus prêter qu'à l'Union Européenne ou éventuellement à l'Allemagne, voire à la France. C'est tout. Soit l'Europe accepte ce diktat tout de suite pour éviter la crise Espagnole, soit l'Europe refuse, surtout du fait du blocage allemand et l'Espagne plongera et finalement l'Europe n'aura pas d'autre choix que de lancer des emprunts européens. Le marché a mis cette semaine le deal sur la table. C'est l'Allemagne qui a toutes les cartes en main pour décider du scénario des semaines à venir.
A lire également
Immobilier : Faut-il être propriétaire ou locataire ?

Payer un loyer plutôt que détenir sa résidence principale, c’est jeter l’argent par la fenêtre. Cette idée préconçue, on vous l’a sûrement martelée tout au long de votre vie. Mais ça c’était avant. Aujourd’hui le paradigme immobilier qui prévalait à l'époque de nos parents a volé en éclats. En 2015, être propriétaire de sa résidence principale n’est plus la voie royale pour se constituer un patrimoine solide comme un roc. Ce n’est pas la meilleure solution non plus pour s’enrichir avec l’immobilier. On vous explique pourquoi :

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com