Mercredi 12 mars

C'était écrit. Après les "riches" (ceux qui gagnent plus de 4,000 euros par mois...), les patrons (surtout les patrons de PME et ETI, les autres continuent à gagner plusieurs millions par an, merci pour eux), les deux cibles prioritaires sont les épargnants et les retraités. Ceux là n'ont pas fini de "payer". En plus, c'est pratique, ils ne manifestent pas et passent pour des privilégiés.

Beaucoup de réactions après l’annonce du gel des retraites complémentaires dans le secteur privé

Et pourtant tout ça était écrit. Le système des retraites est au bord de l’explosion. Et comme la réforme des retraites n’a pas été une vraie réforme, il faut trouver de l’argent. Vite. Très vite. Et comme d’habitude c’est le secteur privé qui trinque.

Mais est ce qu’on a d’autres solutions ?

Bien sûr. On en a beaucoup débattu. L’allongement de la durée de cotisation comme dans tous les pays et surtout l’alignement du système public sur le système privé. Le plan se déroule comme prévu. Comme le gouvernement ne peut plus augmenter les impôts sur les revenus ou sur les sociétés, deux catégories de Français vont continuer à souffrir. Les épargnants . Et les retraités.

Si le mécontentement s’étend, aura t'il beaucoup de marge de manœuvre

Un épargnant, ça ne manifeste pas. Et on lui retire tout droit à se plaindre s’il a plus de 50,000 ou 100,000 euros de côté. Un retraité ça ne manifeste pas non. Et on va s’arranger pour concentrer le tir sur ceux qui touchent des retraites qui sont supérieures au minimum. Au nom d’un égalitarisme qui nous fait plonger chaque jour un peu plus.

A découvrir également

  • visuel-morning
    J-10 pour profiter de l’offre à taux boosté sur le fonds en euros Netissima
    19/04/2024
  • visuel-morning
    La question Corporate par Euroland Corporate
    16/04/2024
  • visuel-morning
    Dates, barème, réduction… ce qui change pour la déclaration de revenus 2024
    22/03/2024
  • visuel-morning
    Dans quelles villes obtient-on le meilleur rendement immobilier en 2024 ?
    01/03/2024
Nos placements
PER Plus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vie Découvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPI Accédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
Defiscalisation Investissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt