Les taux d'interêt remontent

vendredi 16 septembre
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 4 ans - Le 16/09/2016 à 07h17

Non. Ne vous précipitez pas sur votre écran en pensant qu'il est déréglé. Vous avez bien lu. Les taux d'intérêt REMONTENT. Depuis combien d'années n'avez vous pas lu cette phrase. Étonnant qu'on en parle si peu mais sur les marchés depuis quelques jours c'est un vrai mouvement de fond qui touche tous les pays développés des États-Unis au Japon en passant par l'Europe.

J'AI UNE NOUVELLE SURPRENANTE

ET c’est même LA nouvelle qui agite les marchés actuellement. Et pour cause. Les taux d’intérêt remontent. Pas les taux à court terme qui sont toujours à zéro ou presque un peu partout dans les pays développés. Mais les taux à long terme. En quelques jours plus de l’équivalent de 1000 milliards de dollars d’emprunts d’état qui étaient à des taux négatifs sont repassés à des taux positifs. A commencer par les taux des emprunts d’état allemands à 10 ans qui sont repassés au-dessus de zéro. Et c’est particulièrement spectaculaire au Japon. Écoutez bien. Les taux à 30 ans japonais qui étaient à zéro en juillet sont passés à 0.55% cette semaine. Vous ne réalisez peut être pas mais c’est un mouvement colossal. L’équivalent d’un krach sur le marché des actions.

ON A PEUT ÊTRE TOUCHÉ LE FOND SUR LES TAUX ?

Jusqu’à présent, le marché des emprunts d’état et des dettes d’entreprises ne connaissaient qu’une direction: la baisse, et on avait l’impression qu’il n’y avait pas de limite aux taux négatifs. Il semble qu’on ait buté sur une barrière naturelle et que les marchés ont enfin commencé à réagir un peu partout, du Japon aux États-Unis en passant par l’Europe. Les raisons de cette hausse inattendue des taux d’intérêt ? La sensation que les banques centrales ne peuvent plus aller beaucoup plus loin dans le délire de liquidités. Et surtout le sentiment que ce qu’elles font commencent à avoir plus d’effets négatifs que d’effets positifs et qu’il va falloir qu’elles trouvent d’autres idées ou que les gouvernements se lancent dans des politiques de relance en laissant totalement tomber les contraintes budgétaires. Ce qui se passe sur les marchés pourrait avoir un impact sur nos vies quotidiennes, à commencer par les emprunts immobiliers dont les taux pourraient avoir touché le fond.

LA GESTION ACTIVE CONTRE LA GESTION PASSIVE (SUITE)

Le chiffre est cruel. Il a été publié hier par S&P Global. 90% des fonds gérés activement sur les actions américaines n'ont pas fait mieux que leurs indices de référence. C'est un record. Dans toutes les catégories, grandes valeurs, valeurs moyennes, valeurs défensives, valeurs de croissance. Encore un boost spectaculaire pour la gestion passive et les ETF (trackers).

CA PASSE OU CA CASSE

Les Anglais ont donné leur feu vert à l'EPR d'Hinkley Point. On a sûrement sabré le champagne hier chez Edf mais on ne sait pas vraiment si ce deal est une bonne nouvelle. Le risque financier est tellement colossal que c'est l'avenir même d'EDF qui se joue. En fait, c'est le notre qui se joue aussi car si Hinkley Point est un gigantesque fiasco financier, le coût de l'électricité que nous payons va exploser et nous devrons payer plus d'impôts en plus pour renflouer EDF. Comme d'hab'.

UN ATOUT POUR TRUMP

Même si l'économie Américaine dans son ensemble va mieux, les Swing States, ces états clés qui peuvent faire basculer la victoire dans un camp ou dans l'autre, sont à la traîne de la croissance. Les États agricoles ou les États industriels traditionnels n'ont pas profité du boom économique. Cela pourrait largement profiter à Trump.

QUI EST LE CANDIDAT A LA VICE PRÉSIDENCE DÉMOCRATE?

Troublant le bulletin de santé de Clinton. Pas de données précises, juste l'affirmation de son médecin qu' "elle était en état de devenir présidente". Pas rassurant tout ça. Il va peut être falloir commencer à s'intéresser de près au vice président démocrate si Clinton est élue mais qu'elle ne peut plus assumer la présidence après quelques mois.

NEVER ENDING STORY

J'avais l'impression que c'était un deal qui était déjà conclu. L'impression que c'était un deal qu'on nous avait déjà annoncé 10 fois. A chaque visite d'un de nos présidents en Inde, ou d'un premier ministre Indien en France. Donc rebelote: il paraît que l'Inde va commander 36 Rafale. Ce sont toujours les mêmes depuis 8 ans.

SOMMET EUROPÉEN DE LA DÉPRIME

L'ambiance au sommet européen qui se tient aujourd'hui à Bratislava va être lourde, très lourde. Entre Merkel qui est sous pression et qui dirige l'Europe de plus en plus seule, Hollande qui a un nombre de Français qui le soutiennent inférieur à ceux qui regardent Secret Story, Renzi qui peut se prendre un mur au prochain référendum d'octobre et Rajoy qui dirige le pays sans avoir réellement de nouveau gouvernement, c'est un peu l'équivalent d'une boum de losers où il n'y aurait que des mecs et pas une seule fille. Si vous voulez faire la teuf, n'allez pas à Bratislava.

C'EST VOTRE ARGENT EXCEPTIONNEL

ce soir sur BFM Business. On va rejouer la semaine avec Emmanuel Lechypre, Christopher Dembik de Saxobanque, Sébastien Lalevée de la Financière Arbevel, Christian Cambier de Focal et Pauline Tattevin. C'est Sébastien Lalevée qui, après avoir prévu une OPA sur Octo Technology, nous présente une de ses sociétés favorites (surprise...).

DU COTE DES MARCHES

Journée "avec" hier. On continue le yo-yo. Baisse de plus de 1%, hausse de plus de 1%. En fonction des nouvelles sur l'économie américaine. Hier, on a eu une déferlante de statistiques économiques américaines. Notamment les ventes au détail. Et elles ont plutôt déçu et donc rassuré les marchés sur la crainte d'une hausse des taux imminente par la FED. Donc 1% de hausse du Dow et du S&P, 1.5% de hausse du Nasdaq, dollar légèrement en baisse, et pétrole relativement stable. L'or lui continue à glisser. Il vaut 1317 dollars.

ON S'EN FOUT ?

A force de se préoccuper de sa stratégie de second tour, Marine Le Pen pourrait faire un score moins bon au premier (on peut toujours rêver non??); une femme va mener le parti principal d'opposition à Shinzo Abe et c'est un ancien mannequin (c'est sexiste ou dégradant de dire ça?, je ne sais plus); Lula est accusé, je cite, d'être "le chef suprême de la corruption au Brésil", rien que ça; Stiglitz me fatigue (j'allais écrire "m'emmerde" mais c'est vulgaire), il a beau être prix Nobel d'économie, ses bouquins se suivent et se ressemblent, le dernier: "Comment la monnaie unique menace l'avenir de l'Europe", il devrait le dédicacer à Marine le Pen; nous sommes tous des abrutis conditionnés et manipulés puisque les précommandes de l'iPhone 7 dont tout le monde s'accorde à dire qu'il a peu d'intérêt battent des records.

VOILA C'EST TOUT
BONNE JOURNEE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino
Miniture Morning

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com