L'État providence

lundi 08 mars
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 3 mois - Le 08/03/2021 à 07h13

1 900 Milliards de $.
Le plan Biden a été adopté par le Sénat.
1 900 milliards de $ qui viennent s'ajouter aux 900 milliards de $ du plan de soutien de décembre.
Dans tous les pays, l'État est devenu incontournable depuis la crise sanitaire.
L'État aide, l'État soutient, l'État relance.
Même au pays du libéralisme.

PARTOUT

L'État est devenu incontournable.
Depuis le début de la crise sanitaire, les annonces d'aides ont dépassé les 13 800 milliards de $, 13.8% du PIB.
4 fois plus que lors de la crise de 2008.
Du jamais vu depuis la guerre de 1945.
Les plans de soutien et les plans de relance se multiplient.
Partout.

UNE RÉVOLUTION

Des chèques.
Depuis le début de cette crise plus d'un milliard de personnes ont reçu directement des chèques.
Aux États-Unis, chaque Américain gagnant moins de 80 000$ par an, va recevoir un chèque de 1 400 $.
Ces 1 400$ viennent s'ajouter aux chèques de 1 200 $ puis de 600$ envoyés par l'administration Trump.

PLUS

des aides pour les chômeurs supplémentaires.
Plus des fonds pour les vaccinations, pour le personnel soignant, pour la couverture santé des plus défavorisés.
Plus des aides pour les écoles et les lycées.

AVEC LA CRISE SANITAIRE

L'État Providence règne partout.
Ce n'est pas une surprise dans un pays comme la France.
Mais c'est une surprise dans un pays comme les États-Unis.
Un pays qui s'apprête à distribuer 422 milliards de $ directement aux ménages.
L'État n'intervient plus seulement pour soutenir les plus défavorisés, il intervient pour compenser la baisse de la croissance et ses conséquences.

PLUS QUE 38 JOURS

Bientôt la libération.
Tenez bon.

L'AMERICAN RESCUE PLAN

de 1 900 milliards de $, à comparer avec le plan d'aide de 787 milliards de $ "seulement" en 2009, vient donc s'ajouter aux 2 200 milliards de $ du plan de soutien de mars dernier.
Dans le monde d'après, le capitalisme ne ressemble plus tout à fait au capitalisme du monde d'avant.

À PART CA ?

QUOI DE NEUF ?

LES ÉTATS-UNIS

et le Moyen-Orient.
La presse américaine fourmille d'analyses sur le changement de politique de l'administration américaine au Moyen-Orient.
Avec un leitmotiv "le Moyen-Orient n'est plus une priorité pour les États-Unis".
Une mauvaise nouvelle pour les alliés des États-Unis comme l'Arabie Saoudite et Israël.
L'indépendance énergétique des États-Unis va changer la face du monde géopolitique.

EN ATTENDANT

Le pétrole flambe.
Il a atteint les 70$ après l'attaque d'une installation saoudienne.
Et suite à la décision de l'Arabie Saoudite de maintenir ses quotas de production.

LES ÉLECTIONS DE 2022

c'est parti.
Quand le virus va progressivement disparaître, on ne va plus parler que de cela.
Entre Sarko qui va achever de flinguer son propre parti en soutenant éventuellement la candidature de Macron et la gauche qui commence à expliquer qu'elle ne prendra pas parti en cas d'un deuxième tour Macron-Le Pen, l'ambiance est bonne.

AUJOURD'HUI

La journée internationale des droits de la femme.
8 mars.

REVOIR "C'EST VOTRE ARGENT"

L'Europe va-t-elle résister à la crise de la vaccination ?
À quoi va ressembler l'économie du monde d'après ?
Quelle est la raison d'être d'une entreprise ?
Où vont les marchés ?
La rotation sectorielle va-t-elle continuer ?
Que penser du bitcoin ?
Quelles actions acheter ?
Vous le saurez en regardant en replay nos Jedi de l'économie et de la finance, Alain Pitous d'OFI Am, Louis de Fels de Gay Lussac Gestion, Hervé Goulletquer d'Accuracy et l'excellent Benaouda Abdeddaïm de BFM Business.
Vous souhaitez voir le replay ? C'est ici.

DU COTÉ DES MARCHÉS

Par Pascal Malula, Analyste Bourse MP
La Bourse de Paris a fini la séance de vendredi dans le rouge, mais avec un solde hebdomadaire positif. La composition du CAC40 (prépondérance de valeurs cycliques et « value ») a permis à l’indice parisien de surperformer les indices américains. La semaine dernière, le Nasdaq a reculé de plus de 2%, tandis que le S&P 500 n’a grimpé que de 0,81% et ce malgré les bonnes nouvelles macroéconomiques.
Au Japon, la Bourse de Tokyo a terminé en baisse lundi (-0,42%). Le CAC 40 est attendu en territoire positif à l'ouverture ce matin.
Le Brent se négocie à 70,6 $.
L'once d'Or se négocie à 1 702 $.
L'euro/dollar est à 1,189 $.

ON S'EN FOUT ?

Très étonnante quand même la faible proportion des soignants vaccinés; ouverture aujourd'hui du procès de George Floyd à Minneapolis; l'OM a été éliminé de la Coupe de France par les amateurs du Canet; le Pape soutient les chrétiens d'Orient lors de son voyage en Irak; Jack Dorsey, le patron de Twitter, met aux enchères son premier tweet, le 21 Mars 2006, "Je crée mon compte Twttr", on en est déjà à 2.5 millions de $; clash entre Jean-Jacques Bourdin et Apolline de Malherbe à RMC; la guerre est déclarée entre Meghan Markle et la famille royale; l'ex-femme de Jeff Bezos s'est mariée avec un professeur des sciences de Seattle.

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino
Miniture Morning

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com

visuel-morning
JOURNAL DE MONFINANCIER Annuler la dette