L'IMMOBILIER VA T'IL MONTER EN 2011?

mercredi 19 janvier
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 9 ans - Le 19/01/2011 à 07h01

Après une année record en 2010, il règne en ce début d'année un climat d'incertitude sur le marché immobilier lié aux taux d'intérêt mais surtout aux projets de fiscalité. Cela risque de freiner sérieusement la hausse en 2011.

Beaucoup de débats autour de la fiscalité sur l'immobilier, quel impact sur les prix?
On vient d'entrer dans une période d'incertitude pour le marché de l'immobilier. Une incertitude qui suit une période de hausse assez spectaculaire puisqu'on rappelle que les prix ont pris presque 10% en France en moyenne en 2010 et prés de 20% sur Paris. Cette incertitude est due à deux facteurs principaux. Tout d'abord la hausse des taux d'intérêt. Les taux remontent. Lentement mais surement et cela ne va pas s'arrêter. Peu de chances, sauf nouvelle crise majeure, qu'on retrouve les taux d'intérêt bas de l'année dernière. Et l'autre facteur bien sûr ce sont ces ballons d'essai et ces rumeurs sur la taxation de la résidence principale

On parle de de taxer les profits sur la revente de la résidence principale
Et là on touche à un sujet sensible, très sensible pour les Français. La résidence principale c'est souvent le résultat d'une épargne de toute une vie, une épargne faite, on le rappelle tout de même, avec des revenus déjà lourdement taxés. Et ça ça ne va pas plaire du tout. Les députés l'ont bien compris puisque le groupe de travail UMP sur la fiscalité a essayé d'éteindre l'incendie. Si ce type de taxation est adopté, on risquerait d'avoir un flux de reventes avant la mise en place de l'impôt qui pourrait peser sur le marché.

La question qu'on se pose bien évidemment c'est est ce que la hausse va continuer?
Oui. Mais à un rythme beaucoup moins élevé. En 2011, elle aura du mal à dépasser les 2 ou 3%. Les ménages qui le pouvaient ont déjà acquis leur résidence principale, c'est le cas d'environ 60% des ménages Français, et la hausse des prix rend toute acquisition quasi impossible pour ceux qui ne l'ont pas encore fait. Le climat d'incertitude créé par les élucubrations du gouvernement en matière de fiscalité n'arrange pas les choses. L'achat de la résidence principale reste encore pour les Français le seul vrai moyen de se créer un capital retraite puisqu'ils savent pertinemment que l'Etat n'aura pas les moyens de leur payer la retraite qu'il leur doit.
A lire également
Epargne : épargner pour préparer sa retraite c’est tendance !

Épargner pour préparer sa retraite c’est tendance ! C’est ce que révèle l’édition 2015 de l’Observatoire des Retraites Européennes du cabinet Eres. L’épargne retraite des Français pèserait 734 milliards d’euros en 2014. Un chiffre qui ressort en hausse de 5% par rapport à 2013. Surtout, ce montant représente 23% de l’épargne financière des ménages.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com