L'inflexion patrimoniale, ou la nécessité d'harmoniser les véhicules financiers et les objectifs

jeudi 26 avril
Auteur: Rédaction Monfinancier
Il y a 8 ans - Le 26/04/2012 à 09h04

Je vous livre aujourd'hui quelques réflexions sur les deux grandes phases de la vie patrimoniale. Tempérament d'investisseur et objectifs changent inévitablement au cours d'une vie, mais il est rare que les ajustements patrimoniaux qui s'imposent soient réalisés en conséquence.

Et pourtant, il est nécessaire d'adapter les véhicules financiers au plus près des nouveaux besoins exprimés. Le visage de votre patrimoine, défini et ajusté pour la phase de capitalisation, ne le sera plus nécessairement au moment de l'inflexion vers la phase de besoin.

Focus sur les deux temps de la vie patrimoniale :

1ère phase : le temps du travail et de la capacité d'épargne (Cf Illustration 1)


- Je commence à travailler
- J'épargne sur mon livret
- Je prends date sur une assurance- vie et y verse de l'argent tous les mois
- J'achète ma résidence principale à crédit
- J'investis dans un appartement locatif (avec réduction d'impôt)
- J'hérite de mes parents
- J'ai remboursé mes crédits
- Les enfants prennent leur indépendance
- Je prends ma retraite




Illustration1







2ème phase : le temps du besoin de revenus complémentaires (Cf Illustration 2)
- Je vends mes biens immobiliers locatifs
- J'investis sur des contrats de capitalisations
- Je fais un préciput sur ma résidence principale
- Je change les clauses bénéficiaires de mes contrats d'assurance vie
- Je fais une donation de la nue-propriété de mes contrats de capitalisation à mes enfants
- J'effectue des rachats mensuels des intérêts de mes placements




Illustration2






Faites appel à votre conseiller pour prendre, aux bons moments, les orientations qui s'imposent à votre visage patrimonial.
A lire également
Immobilier : le meilleur placement, c’est réduire son crédit

Une rentrée d’argent inattendue ? Au lieu de laisser dormir cet argent sur des comptes dont la rémunération est au plus bas, pourquoi ne pas utiliser ces fonds pour rembourser un crédit immobilier par anticipation, soit en partie ou dans sa totalité ? Mais attention, le contrat de prêt peut prévoir une indemnité pour ce remboursement anticipé. Sauf si l’emprunteur a su négocier (et ce n’est pas évident) pour réduire cette pénalité ou mieux ne pas s’en acquitter…

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com