L'ISLANDE JETTE UN FROID

mercredi 06 janvier
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 9 ans - Le 06/01/2010 à 07h01

On se demandait d'où viendrait, dans cette euphorie de début d'année, le premier mauvais coup. Compte tenu de la température extérieure, on aurait du s'en douter: il viendrait du nord...

OLAFUR RAGNAR GRIMSSON

Ce nom vous ne le connaissiez pas. Moi non plus. Ce grand garçon est le président de l'Islande. Et, pour la seconde fois seulement dans l'histoire islandaise depuis la deuxième guerre mondiale, il a mis son veto sur un décision votée par le Parlement qui autorisait l'Islande à rembourser 4 milliards d'euros aux investisseurs Anglais et Hollandais. Il y aura référendum.... On le menace de ne plus lui accorder un package d'aide financière et de lui refuser les portes de l'Union Européenne mais OLAFUR n'a peur de rien.

LA JOURNEE DES SENIORS

Décidément, c'est la journée des papy. Aprés OLAFUR le sanguinaire, c'est WARREN le milliardaire qui y est allé de son coup de gueule. Warren est le 1er actionnaire de Kraft avec 9.4% du capital et il ne veut pas que Kraft paie trop cher l''acquisition,hostile, de Cadbury.
Conclusion: les vieux résistent mieux au froid qu'à la canicule.

ENCORE UN

Le trés charismatique président Européen, notre Obama à nous, Herman Van Rompuy, veut organiser un sommet, encore un, pour planifier la croissance de l'union européenne pour les dix prochaines années. Ce sera en février. C'est une mise à jour de la "statégie de Lisbonne" adoptée en 2000 pour les 10 années suivantes, un programme dont AUCUN des points n'a été atteint. Et pourquoi pas aussi un petit sommet sur l'environnement comme à Copenhague?

L'ESPAGNE AU CHOMAGE

C'est le plus haut niveau en 10 ans. Avec prés de 4 millions de chomeurs, l'Espagne atteint les 20% de taux de chômage. Le timing de cette nouvelle n'est pas terrible puisque l'Espagne vient de prendre la présidence de l'Union Européenne. Entre un Zapatero déprimé par son chômage et Herman, on va bien rigoler pendant 6 mois.

LA DECISION ANGLAISE SUR LES BONUS

L'administration Britannique a dévoilé un élément intéressant hier: les banques n'ont pas changé leur comportement en matières de bonus malgré la taxation adoptée en fin d'année. Elles n'ont pas réduit les bonus payés et ont préféré dans leur grande majorité absorber elles mêmes le surcout de la taxe.

VOILA C'EST TOUT
BONNE JOURNEE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com