MARX AVAIT TORT

vendredi 09 octobre
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 10 ans - Le 09/10/2009 à 07h10

Une fois de plus. L’Histoire ne bégaie pas, elle se répète. Comme à leur habitude, les Etats-Unis confrontés à la crise économique ont recours au même remède qui a déjà failli les terrasser en 2008...

....un déluge de dollars à taux zéro. Le dollar est gratuit. Mais malheureusement pas pour tout le monde. Les entreprises et les ménages qui en ont le plus besoin et qui seraient les moteurs d’une vraie reprise n’ont pas accès au crédit. Non. Le dollar est gratuit pour les banques et les hedge funds qui l’empruntent par centaines de milliards pour le déverser immédiatement sur les marchés. En quelques mois, les bulles se forment à une telle rapidité qu’on a du mal à les suivre : L’inde est en hausse de 74% depuis le début d’année, les bourses des pays émergents de plus de 60%, on se rue sur les 7 milliards de dollars de la filiale brésilienne de Santander, le marché des changes est en surchauffe et même les indices boursiers des pays développés s’agitent. Et l’or flambe. L’or symbole même de tous les déséquilibres. Quand l’or monte c’est que la spéculation reprend la main et que les investisseurs craignent que tout explose par l’inflation ou par le krach. L’ambiance qui règne sur les marchés aujourd’hui est malsaine. Très malsaine. Certains se réjouissent de cette reprise des marchés qui reflèteraient la reprise de l’économie. Ils ont tort. Cette reprise des marchés est la conséquence de la politique de fuite en avant des Etats-Unis. Ils sont prêts à sacrifier le dollar, ils sont prêts à faire à nouveau exploser la planète pour sauver leur économie mais leur méthode est inefficace. Car dollar pour dollar, ce sont les marchés et uniquement les marchés qui profitent de la manne des taux zéros. Les Etats-Unis sont pris au piège mais, une fois de plus, ils risquent de nous faire sauter avec eux. Les moutons ont repris le terrain abandonné par les Bulls et les Bears. Des moutons qui gambadent allègrement, au son des sirènes des économistes qui voient la grande reprise, vers… l’abattoir. L’histoire ne bégaie pas, elle se répète. Moi aussi.
A lire également
Immobilier : le meilleur placement, c’est réduire son crédit

Une rentrée d’argent inattendue ? Au lieu de laisser dormir cet argent sur des comptes dont la rémunération est au plus bas, pourquoi ne pas utiliser ces fonds pour rembourser un crédit immobilier par anticipation, soit en partie ou dans sa totalité ? Mais attention, le contrat de prêt peut prévoir une indemnité pour ce remboursement anticipé. Sauf si l’emprunteur a su négocier (et ce n’est pas évident) pour réduire cette pénalité ou mieux ne pas s’en acquitter…

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com